Apprendre les bases

Saluer en espagnol: comment entrer en contact avec les hispanophones?

Quoi de plus logique pour débuter un blog d’espagnol que d’apprendre comment saluer et entrer en contact dans cette langue? Eh oui, saluer, savoir dire “bonjour” (et aussi “au revoir” 😉 c’est la base indispensable à connaitre pour entrer en contact et commencer à tisser des liens avec des hispanophones. Alors… Prêts ? C’est parti !

Vous savez probablement déjà que « bonjour » en espagnol se dit « hola », non? C’est en tous cas la façon la plus simple et la plus universelle de saluer en espagnol.

Pourtant, c’est loin d’être la seule… Et si on y réfléchit bien, combien de fois se contente-t-on d’un simple « bonjour » pour saluer en français ? Il existe des dizaines de manières différentes de dire « bonjour » en espagnol, tout comme en français. Et chacune est utilisée dans des situations légèrement différentes, selon le moment de la journée, le contexte formel ou informel…, bref, ça mérite un article à part entière !

Pour s’y retrouver et ne pas commettre d’erreur dès l’entrée en matière lors d’un voyage, d’une conversation téléphonique, ou même pour saluer à l’écrit dans un mail ou une lettre, je vous explique comment choisir la bonne expression selon la situation.

Enseigne lumineuse Hola

“¡ Hola !”: le plus basique. 

C’est la plus simple des façons de saluer. Elle se rapproche de notre « salut » français, sans toutefois être aussi familière. Cette formule peut être combinée avec l’une des autres ci-dessous. Par exemple, « Hola, buenos días » ou « Hola, buenas… »

Dans ce mot, le H est muet,  mais attention à ne pas l’oublier à l’écrit, sinon, cela signifie « la vague » (« la ola »).

On entend souvent dire “Hola » suivi de «¿Qué tal ?” qui signifie « ça va ? ». Pour autant, une  réponse n’est pas systématiquement obligatoire. Dans un commerce, au restaurant, inutile de renchérir par un « Bien, ¿y tú ? », qui sera par contre attendu dans un contexte plus personnel, avec des amis ou des collègues par exemple.

Utiliser « hola » pour saluer est donc un bon point de départ, surtout dans un contexte informel; d’autant plus qu’il a l’avantage de pouvoir s’employer à n’importe quel moment de la journée, ce qui n’est pas le cas des autres expressions utilisées pour saluer en espagnol.

“¡ Buenos días !” le matinal 

« Buenos días » s’utilise du lever jusqu’au repas du midi  (environ 14 heures en Espagne). « Buenos días »  signifie littéralement « bons jours ». Comme les autres salutations espagnoles basées sur le moment de la journée, elle s’emploie usuellement au pluriel. « Buen día » existe dans certains contextes, en particulier en Amérique Latine, mais « Buenos días » est de loin la formulation la plus fréquente en Espagne.

Comment expliquer ce pluriel ? L’idée de cette expression est double : outre le fait de  souhaiter une bonne journée de manière générale, elle sert aussi à souhaiter une bonne journée météorologiquement parlant ; on souhaite à notre interlocuteur à la fois du soleil et de bonnes ondes.

“¡Buenas tardes !” l’après-midi

Entre le repas du midi et le coucher du soleil, on utilisera le terme “Buenas tardes”. Tout comme « Buenos días », cette expression s’emploi habituellement au pluriel. Elle peut se traduire littéralement par « bon après-midi».

Si en Amérique Latine, certains pays peuvent avoir des rythmes similaires à celui de la France, d’autres pays de ce continent se calquent sur le rythme de l’Espagne. Là bas, pas de repas de midi autour de midi. L’habitude consiste plutôt à déjeuner tard : 14h-15h au minimum, voire plus le week-end !

En nocturne, « buenas noches. »

Cette locution traduit à la fois « bonsoir » pour saluer en soirée, et « bonsoir », ou « bonne nuit » lorsque quelqu’un va se coucher. Il s’agit donc tout aussi bien d’un « Bonjour » que d’un «Au revoir ».  

Le joker : « buenas »…

Utilisé à tout moment de la journée, “Buenas” est l’abréviation des trois formules précédentes. Il est plus passepartout, mais également plus décontracté. Il ne convient donc pas à un contexte formel.

Répondre au téléphone

Pour compléter la liste de formules de politesse ci-dessus, il peut être utile de savoir comment répondre au téléphone en espagnol. Voici quelques façons courantes de répondre et de saluer son interlocuteur lorsqu’on décroche le téléphone.

femme qui rénod au téléphone

– ¿Hola?

Nous avons vu plus haut que « Hola » signifie «Bonjour». Mais si on lui ajoute un intonation interrogative, c’est également un moyen très courant de répondre au téléphone en espagnol. C’est un « Allo » plutôt informel, qui sera employé dans un contexte familial ou amical.

– ¿Diga? ou ¿Dígame?

Ces deux formules sont plus formelles. En particulier la deuxième, «¿Dígame ?». Elles signifient tous les deux “allo?” en espagnol, et il faudra les privilégier par exemple dans un contexte professionnel.

¿Sí?

Cette dernière expression signifie littéralement « Oui ». C’est une façon très simple et informelle de répondre au téléphone, et néanmoins encore très courante dans certaines régions d’Espagne.

Et a l’écrit?

commencer une lettre ou un mail en Espagnol

Si sur les réseaux sociaux, on peut s’exprimer comme à l’oral, le mail et la lettre sont des genres bien plus codifiés.

Si l’éxpéditeur connaît bien le destinataire, on pourra commencer le courrier par les formules Querido (qui s’accorde en genre et en nombre)  suivi du destinataire.

Par exemple,  « Querida  Marta : » ou « Querido padre : ». On peut également débuter par un simple « Amigo mío : » ou «Hola : »

Si on ne connaît pas personnellement le destinataire, on utilise alors « Estimado señor : », « Muy señor mío : » ou « Apreciada señora : »

A noter qu’en espagnol, la formule d’entrée est toujours suivie de deux points, au lieu de la virgule française.

Comment prendre congé ?

Terminer une lettre ou un mail.

Pour clore un courrier, on choisira « Saludos » , qui peut se traduire par “salutations”, « Saludos cordiales » (= meilleures salutations). On pourra également opter pour « Le saluda atentamente » (= sincères salutations), ou simplement «Atentamente », qui équivaut à notre « cordialement ».

Dans un courrier amical ou familial, on peut terminer plus affectueusement en utilisant « Con un fuerte abrazo » (= sincères salutations), « Con todo mi cariño » (= avec toute mon affection), « Cuídate » (= prends soin de toi), « Besos » (= Bises), ou simplement « Hasta pronto ».

Dire au revoir à l’oral

On peut utiliser le classique «  Adiós », qui correspond à notre « au revoir «  et n’a pas du tout la connotation irrévocable de « adieu » ; mais on entend plus souvent « Hasta luego » qui signifie littéralement « à plus tard » et s’utilise lorsqu’on souhaite dire au revoir à quelqu’un que l’on reverra probablement bientôt, mais sans savoir quand.

Hasta…

Hasta siempre, une façon de saluer en espagnol

D’ailleurs, de nombreuses autres formules pour dire « au revoir «  commencent par « Hasta ». On a par exemples  «Hasta pronto»  (à bientôt) : Cette formule est à utiliser s’il y a des chances de revoir cette personne dans les jours qui viennent.

Hasta est aussi utilisé dans « Hasta mañana » (« A demain »). Vous pouvez également changer l’expression de temps par «Hasta la semana que viene » qui signifie «à la semaine prochaine». Fondamentalement, il est possible d’utiliser le mot «hasta» avec n’importe quelle expression de temps, suivi par « que viene » ou précédé de « próximo » (prochain) comme le mois (« hasta el próximo mes »), l’année (« hasta el año que viene ») ou même un jour (hasta el lunes).

Et aussi…

Il y a aussi « Hasta la vista » ( au revoir), « Hasta la próxima » (à la prochaine), « Hasta mañana» (à demain), « Hasta ahora »  (à tout de suite) ou encore « Hasta entonces » , qui renvoie au moment, déjà fixé en amont, où on a décidé de se revoir la personne. Bref, les possibilités avec « Hasta » sont presque illimitées.

Dans un autre registre, on peut mentionner « Chao ». Même si elle est techniquement italienne, cette expression est largement utilisée comme un « au revoir » très informel, surtout en Amérique Latine.

Et il faut également mentionner « Nos vemos », (littéralement «nous nous voyons»), utilisé pour saluer en espagnol si vous espérez revoir la personne assez rapidement.

En conclusion…

Voilà, vous connaissez maintenant suffisamment de formules pour saluer en espagnol parfaitement. Pour dire bonjour et au revoir en espagnol, les possibilités sont presque infinies, et il existe de nombreuses variantes selon les pays : on peut citer les « ¿Qué más? » ou « ¿Entonces qué? » Colombiens, le « ¡Épale! » Vénézuelien, ou encore les « ¿Qué onda? » ou « ¡Quiubole! » mexicains. En Argentine, vous entendrez « ¿Cómo andás? » alors que les uruguayens privilégieront un « ¿Qué haces guacho? »…

Quelle richesse, n’est-ce pas ?… Alors, pour commencer,  allez-y progressivement, choisissez celles qui correspondent le mieux  à votre situation et faites vos propres combinaisons pour saluer cos interlocuteurs hispanophones. Et mon meilleur conseil : lorsque vous êtes en voyage, écoutez les locuteurs natifs. Cela vous permettra d’apprendre de nouvelles manières de saluer. Et si vous vous sentez perdus, et gardez à l’esprit les classiques «hola» et «hasta luego» qui devraient vous sauver dans la plupart des situations pour entrer en contact.

Un abrazo. Nos vemos.

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager :)
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  

Professeur agrégée d'espagnol, je partage ici des ressources utiles, pratiques et ludiques pour apprendre l’espagnol, améliorer votre niveau, et découvrir les cultures et curiosités hispanophones. !

4 commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *