challenge expressions idiomatiques en espagnol
Challenge expressions idiomatiques

Expressions idiomatiques en espagnol : mon challenge pour parler comme un natif

Imaginez cette situation : vous prenez tranquillement un café en terrasse dans un bar espagnol. C’est bruyant, mais vous écoutez attentivement ce que les gens disent, pour essayer de comprendre. Et là…

D’abord, vous entendez un quelqu’un parler de jeter une maison par la fenêtre …

…Ensuite, quelqu’un d’autre accuse en riant ses amis de lui prendre ses cheveux…

…et puis, un vieil homme vous dit qu’il est plus sain qu’une poire.

écouter de l'espagnol au café

C’est une situation surréaliste. Une sensation très bizarre vous envahit. En effet, c’est désarçonnant, car vous êtes capable de traduire chacun des mots que vous entendez. Vous en saisissez le sens sans problème.

Et pourtant, vous ne comprenez rien à ces conversations ! Une fois traduites, elles n’ont aucun sens, pas même dans le contexte de la conversation. Il y a de quoi se sentir perdu, voire découragé.

Alors… que se passe-t-il ?

Ne vous inquiétez pas ce que vous êtes en train de vivre est absolument normal. C’est arrivé même aux meilleurs étudiants en espagnol. Vous venez tout simplement d’avoir votre premier contact avec les expressions idiomatiques espagnoles.

MAIS QU’EST-CE QUE C’EST EXACTEMENT UNE EXPRESSION IDIOMATIQUE ?

Une expression idiomatique c’est un groupe de mots couramment utilisés par des locuteurs natifs, que l’on ne peut pas comprendre littéralement. Le sens des mots dont elle est composée ne donne pas le sens de l’expression, car ces expressions ont une signification figurative et non littérale.

En clair si vous cherchez chaque mot individuellement dans le dictionnaire, ou si vous les traduisez avec un traducteur automatique sur Internet, vous obtiendrez en français une locution qui n’a pas de sens. Généralement, il est impossible de comprendre une expression idiomatique en espagnol si on ne la connait pas déjà.

confusion face à des expressions idiomatiques

Prenons un exemple francophone

Si vous discutez en français avec un étranger, vous pouvez employer l’expression « rouler dans la farine » pour exprimer le fait de duper ou tromper quelqu’un. Et il y a de fortes chances pour que votre interlocuteur, s’il n’a jamais entendu cette expression, se demande pourquoi diable vous lui parlez de farine tout d’un coup ?!  Et il se sentira à ce moment-là comme vous dans votre bar en Espagne.

Une richesse linguistique et culturelle

Toutes les langues ont leurs propres expressions idiomatiques. Il en existe des centaines en espagnol, et si certaines sont communes à de nombreux hispanophones, d’autres ne sont utilisés que dans un ou une poignée de pays du monde hispanophone. Certaines ne sont même parlées que dans des régions spécifiques.

Souvent, ce sont des phrases issues d’une autre époque, qui témoignent de traditions anciennes et qui sont restées dans le langage courant. D’autres fois au contraire, ces expressions ont surgi dans un contexte très précis, assez récent dans l’Histoire

Dans tous les cas, ces expressions idiomatiques en espagnol en disent long sur l’Histoire, la culture, les habitants et l’évolution linguistique des zones hispanophones. En maitrisant ces phrases vous progresserez en langue, mais vous aurez également l’opportunité d’en apprendre davantage sur la culture hispanophone.

POURQUOI APPRENDRE LES EXPRESSIONS IDIOMATIQUES EN ESPAGNOL?

Les expressions idiomatiques sont essentielles pour parler une langue comme un natif, et l’espagnol ne fait pas exception.

Personnellement, ces expressions sont l’un des aspects qui m’ont fait adorer cette langue chaleureuse, musicale et pleine de nuances. Ces locutions m’interpellent à chaque fois : souvent drôles, toujours imagées et parfois intraduisibles en français.

Quel que soit votre niveau en espagnol, sans doute avez-vous déjà entendu une de ces expressions, aussi charmantes qu’intrigantes. Pour ma part, elles ont dans un premier temps piqué ma curiosité. Puis, en m’y intéressant de plus près, je me suis rendu compte qu’elles constituent un moyen facile et ludique pour progresser rapidement et facilement en espagnol.

C’est vraiment passionnant de comprendre leur origine, leur évolution. Et surtout, ces expressions sont une opportunité sans égal de progresser rapidement, et de se distinguer en parlant une langue vraie, non calquée sur le français. On s’améliore très vite en s’amusant, si tant est que l’on prenne le temps de les décortiquer et de les analyser. C’est très gratifiant de progresse en espagnol et d’ arriver à maitriser une langue beaucoup plus nuancée et authentique, qu’il s’agisse de termes d’argot ou d’expressions que les locuteurs natifs utilisent au quotidien.

 Ce sera d’ailleurs ma première manière de vous aider à apprendre l’espagnol… Ce que je me propose de faire pour vous ?

MON CHALLENGE : 52 SEMAINES POUR DÉCOUVRIR 52 EXPRESSIONS IDIOMATIQUES EN ESPAGNOL

Tout au long de cette année, je vous expliquerai une expression idiomatique par semaine : son origine, sa signification, les anecdotes qui y sont liées… Cela vous permettra d’apprendre une langue vraiment authentique tout en vous distrayant. Vous pourrez ainsi allier l’utile à l’agréable, et de progresser rapidement. Le tout sans passer par des listes de vocabulaire interminables ou des leçons de grammaire ennuyeuses et lassantes.

En outre, la compréhension des phrases idiomatiques les plus fréquemment utilisées vous permettra d’éviter toutes sortes d’erreurs ou de malentendus lors de vos voyages ou de vos discussions avec des hispanophones.

Parler et penser comme un natif

penser et parler comme un natif grace aux expressions idiomatiques en espagnol

Et puis, dès lors que vous saurez utiliser quelques expressions idiomatiques, vos propos prendront une autre dimension. Tout vous paraitra bien plus fluide et limpide. Et vous vous approcherez de la manière de parler et de penser des natifs hispanophones. Formidable, n’est-ce pas ?

Pour ce challenge, je choisirai 52 expressions, une par semaine. Sur les centaines, voire les milliers qui existent dans la langue, j’essaierai de sélectionner et mettre en avant celles qui sont les plus amusantes. Je choisirai aussi celles qui permettent d’assimiler des éléments linguistiques intéressants pour progresser le plus possible.

52 semaines, pour 52 expressions : dans un an, vous aurez appris en vous amusant plusieurs dizaines de nouveaux mots de vocabulaire. Votre niveau d’espagnol aura augmenté et se sera rapproché de celui d’un natif. Et surtout, lorsque vous écouterez des conversations entre autochtones dans la rue, au café, ou n’importe où ailleurs, vous n’aurez plus la sensation que vos efforts pour apprendre du vocabulaire restent vains

Alors, vous êtes motivés à m’accompagner dans ce grand défi des expressions idiomatiques en espagnol ?

C’est parti! On se retrouve donc dès le prochain article pour découvrir la première expression.

Et en attendant, dites-moi dans les commentaires quels sont vos expressions préférées en français. Je vous en proposerai peut-être un équivalent en espagnol durant le challenge !

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager :)
  •  
    16
    Partages
  • 16
  •  
  •  
  •  
  •  

Professeur agrégée d'espagnol, je partage ici des ressources utiles, pratiques et ludiques pour apprendre l’espagnol, améliorer votre niveau, et découvrir les cultures et curiosités hispanophones. !

2 commentaires

  • Lara Tabatabai

    Merci pour cet article. J’adore les expressions idiomatiques dans les langues et je me réjouis de voir les expressions espagnoles. Pour répondre à ta question, l’expression que j’adore en français est une expression que j’ai découverte il n’y a pas si longtemps car je suis Belge et je ne l’ai jamais entendue en Belgique: “cela ne mange pas de pain” et cela veut dire qu’il vaut mieux le faire, ça ne coûte rien (aussi une autre expression 😅) !

    • Le blog d'espagnol

      Merci Lara. Moi aussi j’aime bien cette expression, ça ne mange pas de pain. En espagnol, on dit “Eso no pide pan” pour la traduire. ça veut littéralement dire “ça ne demande pas de pain”. Presque pareil qu’en Français, donc! A très bientôt!

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *