ires-por-las-ramas-illustration
Challenge expressions idiomatiques,  Vocabulaire

L’expression Irse por las ramas

Dans le cadre de mon challenge pour parler comme un natif, je vous propose cette semaine une phrase toute faite lien avec la nature : l’expression Irse por las ramas.

L’expression Irse por las ramas mot à mot

Irse

Cette locution commence par le verbe espagnol Ir à la forme pronominale (Irse). Vous connaissez sans doute ce verbe, c’est l’un des plus utilisés de la langue espagnole. Il a de nombreuses acceptions, mais la plus courante est « aller », ou « s’en aller ».

Por

La préposition « por » est traduite en français par « pour » ou « par » selon le contexte. Ici, elle est employée avec sa valeur spatiale. Si vous voulez en savoir plus sur cette préposition, allez lire mon article sur « por et para : comment ne plus jamais les confondre », et vous y découvrirez les différents emplois.

Las ramas

Enfin, « las ramas », ce sont « les branches », au sens concret (les branches d’un arbre, par exemple), ou au sens figuré d’une partie de quelque chose de plus général. On parlera ainsi de la cardiologie comme une branche de la médecine.

En espagnol comme en français, le sens propre et le sens figuré sont exprimés par le même mot.

Si l’on traduit littéralement l’expression Irse por las ramas en français, on obtient donc « s’en aller dans les branches »

Quel est le sens de l’expression Irse por las ramas ?

Cette locution s’utilise pour indiquer que quelqu’un, dans une conversation, dans un travail ou dans tout autre type d’action ou d’activité, ne s’en tient pas au cœur du sujet. Il perd du temps et accorde plus d’importance à des questions anecdotiques ou secondaires qu’au sujet en lui-même.  

Lorsqu’une personne divague, s’écarte du sujet principal ou essaie d’éviter un sujet important, une question inconfortable ou compromettante, on recourt à cette locution. Elle peut aussi s’appliquer quand les gens restent très évasifs.

En français, la traduction la plus fréquente de cette locution est l’expression « tourner autour du pot ».

Quelle est l’origine de l’expression Irse por las ramas ?

Pour une fois, l’expression est assez transparente si l’on fait l’effort de la visualiser. En effet, cette locution est très imagée. Ici, on compare le fait de se disperser ou de s’éloigner du sujet principal aux branches d’un arbre, qui ont irrémédiablement tendance à s’écarter du tronc pour aller chercher la lumière vers l’extérieur.

irse-por-las-ramas-origine

Exemple en contexte de l’expression Irse por las ramas 

Vous le savez, j’aime bien vous proposer des exemples concrets, qui vous aident à mémoriser les expressions en contexte. Cela permet à votre cerveau de créer des connexions, et de fixer durablement les nouveaux mots.

Imaginons : vous travaillez dans une société qui n’a pas revu sa grille salariale depuis plusieurs années. Les employés voient leur salaire stagner depuis plusieurs années, sans aucune augmentation. En réponse aux nombreuses demandes, on prévoit une réunion avec le directeur, pour évoquer le sujet et trouver une solution.

Oui, mais voilà ! Le jour J, le directeur enchaine les discours sur la politique générale de l’entreprise, le contexte économique, et tourne autour du pot sans jamais vraiment aborder le cœur du sujet lorsque la réunion se termine, vous êtes déçu. Vous échangez avec vos collègues. Vous pourrez alors dire : « En la reunión, el director se fue por las ramas y no habló de la subida de sueldos. » (Lors de la réunion, le directeur a tourné autour du pot et il n’a pas parlé de l’augmentation des salaires)

Variantes de l’expression Irse por las ramas 

Cette expression a de nombreux équivalents dans la langue espagnole. Ainsi, on peut remplacer le verbe « irse » par « andarse » (et on obtient donc l’expression « andarse por las ramas » qui a un sens strictement semblable).

D’autres locutions ont également la même signification. Par exemple, « andarse con tapujos », ou encore « irse por los cerros de Úbeda ». On peut aussi dire « irse por la tangente ».

Vous connaissiez l’une de ces expressions ?

Dans quel contexte les avez-vous entendues ? Essayez de pratiquer en faisant une phrase en commentaires. Je vous lirai avec plaisir et je vous répondrai personnellement. Vous pouvez aussi venir me faire part de vos impressions sur la page Facebook du blog, ou sur Instagram. Vous y retrouverez des publications inédites et très imagées !

En attendant, je vous dis à très bientôt pour de nouveaux contenus culturels et linguistiques, à la découverte des curiosités du monde hispanophone !

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager :)
  •  
    29
    Partages
  • 29
  •  
  •  
  •  
  •  

Professeur agrégée d'espagnol, je partage ici des ressources utiles, pratiques et ludiques pour apprendre l’espagnol, améliorer votre niveau, et découvrir les cultures et curiosités hispanophones. !

10 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *