a-buenas-horas-mangas-verdes
Challenge expressions idiomatiques,  Vocabulaire

L’expression A buenas horas mangas verdes

Chaque semaine, dans le cadre de mon challenge pour parler comme un natif, je partage avec vous une locution typique de l’espagnol. Cette semaine, je vous présente l’expression A buenas horas, mangas verdes.

Que signifie cette expression ?

Si on la traduit littéralement, on obtient la phrase « A la bonne heure, manches vertes. » Autant dire qu’en français, c’est complètement opaque, et rien ne transparait a priori de la signification de cette locution. Comme presque toujours avec les locutions idiomatiques, et le sens est loin d’être évident.

Cette expression est souvent utilisée lorsque quelque chose qui était très attendu se produit trop tard, alors qu’il n’est plus utile à quoi que ce soit. Cela revient à dire « c’est trop tard » ou « cela n’a plus d’importance ».

D’où vient l’expression A buenas horas, mangas verdes ?  

Cette locution trouverait son origine dans une armée formée en 1476, sous les règne des Rois Catholiques : La Santa Hermandad (que l’on pourrait traduire en français par Sainte Fraternité). Ses membres portaient un uniforme avec sorte de robe chasuble, qui couvrait le corps jusqu’à la taille, et dont dépassaient des manches vertes.

mangas-verdes-santa-hermandad
Les soldats de la Santa Hermandad.

D’où leur surnom de « Mangas Verdes » (manches vertes). Ces soldats étaient chargés d’arrêter et d’emprisonner les criminels, et de parer à toute sorte d’urgence. Mais ils étaient réputés pour arriver souvent en retard. Généralement, lorsqu’ils arrivaient sur les lieux requis pour prêter assistance, les dommages et pertes avaient déjà été commis, ou les voleurs avaient déjà fui.

C’est ainsi qu’est née l’expression, empreinte d’ironie : A buenas horas, mangas verdes.

Quelques exemples en contexte de l’expression A buenas horas, mangas verdes ,

Comme je vous le dis toujours, rien ne vaut des exemples concrets et imagés pour mémoriser les expressions de manière définitive.

Exemple 1

Imaginez : vous travaillez dur toute la semaine. Vous n’avez donc que le week-end pour effectuer les tâches ménagères et maintenir votre maison propre et ordonnée. Et comme par magie, le week-end, tout le monde sort et vaque à ses propres occupations. Vous décidez donc de vous mettre seul à faire le ménage. Juste au moment où vous finissez, les autres membres de la famille refont leur apparition, et vous proposent leur aide. Vous pourrez leur répondre : « A buenas horas, mangas verdes ». En d’autres termes : « trop tard » ou alors « plus besoin, c’est déjà fait ».

Exemple 2

Cette phrase s’emploie également pour décrire une action qui n’a pas encore eu lieu. Par exemple, si vous êtes étudiant et que vous devez passer des examens. Vous révisez régulièrement depuis plusieurs semaines, alors qu’un ami à vous remet toujours cela à plus tard. Et soudain, la veille de l’examen, votre ami vous dit : « Vamos, voy a ponerme a estudiar para el examen de mañana. » (Bon, je vais me mettre à étudier pour l’examen de demain).

N’en croyant pas vos oreilles, vous pourrez alors rétorquer : « A buenas horas, mangas verdes ». Vous lui transmettrez ainsi l’idée qu’à la veille de l’examen, il est un peu tard pour se réveiller à ce moment-là. Il est trop tard pour commencer à étudier et espérer avoir son examen.

Vous avez compris l’idée ?

Je vous propose de me laisser vos propres exemples en commentaire, ici même ou sur la page Facebook du Blog. Et je vous dis à très bientôt pour découvrir d’autres curiosités du monde hispanophone.

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager :)
  •  
    38
    Partages
  • 38
  •  
  •  
  •  
  •  

Professeur agrégée d'espagnol, je partage ici des ressources utiles, pratiques et ludiques pour apprendre l’espagnol, améliorer votre niveau, et découvrir les cultures et curiosités hispanophones. !

9 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *