tomar el pelo introduction
Challenge expressions idiomatiques

L’expression “Tomar el pelo”: origine et utilisation

L’expression espagnole « Tomar el pelo » (a alguien) : s’emploie en espagnol lorsqu’on on se moque gentiment, ou quand on taquine quelqu’un. Cette expression se traduit en français par « faire marcher quelqu’un », « se payer sa tête ».

Rien à voir avec le sens littéral. Si vous voulez voir une illustration en espagnol, il y en a une ici.

L’origine de l’expression Tomar el pelo ?

2 théories sont souvent évoquées pour expliquer l’origine de cette expression liée aux cheveux.

Barbe et cheveux, symboles de dignité

Certains pensent que cette expression pourrait provenir des Grecs et des Romains. La barbe était le symbole de leur dignité. Il était donc très offensant que quelqu’un la touche ou la tire sans le consentement de son propriétaire. Se faire tirer les « cheveux » ou les poils de la barbe était donc un outrage à son honneur. L’infraction que supposait l’acte de se tirer la barbe pouvait immédiatement conduire à un duel entre en bonne et due forme entre « l’agresseur» et «l’agressé».

Barbe et cheveux, symboles de l'honneur. une origine possible de l'expression tomar el pelo

Les pratiques du Moyen Age: une autre origine possible

Une autre théorie renvoie l’origine de cette expression au Moyen Age. A cette époque, on rasait les cheveux des voleurs, petites gens et autres criminels sur les places publiques, au vu et au su de tous.

L’acte de raser la tête s’appliquait également aux prisonniers . Cette coupe de cheveux était avant tout réalisée par mesure d’hygiène dans les prisons, mais elle constituait un marqueur social fort et bien souvent stigmatisant, puisqu’elle renvoyait à l’univers carcéral.

Finalement, celui qui à qui on “prenait ses cheveux” était socialement désigné comme un exemple à ne pas suivre. En conséquence, c’était celui dont on se moquait, qui était montré du doigt.

on se moque de ceux à qui on prend les cheveux: l'origine de tomar el pelo

Une évolution au fil du temps et des lieux

De nos jours, cette expression est beaucoup plus légère. Si son sens de moquerie subsiste, il est néanmoins bien atténué et a aujourd’hui le sens de faire une blague, plaisanter , taquiner quelqu’un  en essayant de lui faire croire quelque chose qui est faux… Bien plus amusant que le sens historique, n’est-ce pas ?

De même, l’expression espagnole « Tomar el pelo » a évolué dans certains pays comme la Colombie, le Nicaragua et le Paraguay en “Tomar DEL pelo“, qui apparaît dans le Dictionary of Americanism, à partir de 2010, avec le même sens que l’expression originale espagnole.

Alors, vous connaissiez-cette expression ? Elle vous plait ?

Comment l’utiliser l’expression Tomar el pelo en contexte ?

Vous avez l’impression que votre interlocuteur est en train de vous faire une plaisanterie ? C’est le moment idéal pour essayer de placer cette expression. Mais attention : si voulez l’utiliser, sachez qu’elle s’emploie le plus souvent à la forme progressive. En utilisant la structure « estar + gérondif ». Là, vous parlerez vraiment comme un natif 😉

Ainsi, on dira bien plus facilement « ¿Me estás tomando el pelo ? » que « ¿Me tomas el pelo ? ». Même si cette dernière façon n’est pas incorrecte, elle est moins utilisée.

Allez, vous répétez après moi ?

Et si vous l’oubliez, l’expression «Tomar el pelo» a des dizaines de synonymes. Le plus souvent, ils ont une consonance rigolote qui plait bien aux francophones. Les plus connus sont : mofarse, cachondearse, burlarse, bufonear, chasquear, chufletear, chunguearse

Qu’en pensez-vous? Si vous avez des questions ou des remarques, n’hésitez pas à les mettre en commentaire. Vous pouvez également me dire quelle est votre expression préférée en français,  pour que je puisse inclure  son équivalent dans mon challenge !

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager :)
  •  
    2
    Partages
  • 2
  •  
  •  
  •  
  •  

Professeur agrégée d'espagnol, je partage ici des ressources utiles, pratiques et ludiques pour apprendre l’espagnol, améliorer votre niveau, et découvrir les cultures et curiosités hispanophones. !

2 commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *