s'installer en Espagne- 10 astuces à connaitre absolument
Vie en espagne

10 astuces utiles avant de s’installer en Espagne

S’installer en Espagne vous fait rêver ? Le soleil, les plages, la gastronomie… ça vous donne envie d’aller y passer quelques mois, ou même vous y établir définitivement ? Bonne idée. Pourtant, ce pays réserve souvent quelques surprises à ceux qui s’y installent. Entre les différences culturelles inattendues et les démarches administratives obligatoires, je vous dévoile ici 10 astuces utiles pour s’installer en Espagne. Si vous décidez de vous lancer et d’aménager en Péninsule ibérique, lisez ceci pour ne pas être pris au dépourvu.  

Astuce N° 1 : réussir le parcours du combattant de la bureaucratie espagnole.

Lorsque vous emménagez en Espagne, certains documents seront absolument nécessaires. Dès votre venue, vous allez devoir vous confronter à la bureaucratie espagnole pour obtenir votre NIE (Número de Identificación de Extranjero ou numéro d’identifiant pour les étrangers), sans lequel vous ne pourrez ni travailler, ni étudier, ni acheter une maison, par exemple.

la bureaucratie espagnole et la fameuse loi du Falta uno

Je vous recommande de mettre en œuvre la procédure dès votre arrivée, car la bureaucratie espagnole est une véritable jungle. Vous allez devoir faire preuve de beaucoup de persévérance, d’organisation et ne pas vous laisser gagner par le découragement.

Certains fins connaisseurs du système ont même établi la loi du « Falta Uno » (Il en manque un) pour illustrer le phénomène. En effet, quel que soit le nombre de dossiers et de photocopies que vous emporterez avec vous, il en manquera toujours un !

Soyez prévoyants, informez-vous en amont, et surtout armez-vous de patience. Vérifiez systématiquement en amont que vous avez tous les documents demandés, et munissez-vous également de ceux dont vous pensez que vous pourriez avoir besoin (même s’ils ne sont pas spécifiés sur la liste de pièces à fournir).

Si vous le pouvez, essayez de vous faire assister par un espagnol pour vous aider à comprendre le jargon administratif. Passez tous les papiers qui vous sont remis au peigne fin et traquez la moindre erreur dans les noms, les dates, et les numéros de compte et plus encore avant de quitter le bureau ou la ventanilla (le guichet).

Tout problème non décelé immédiatement peut vous faire perdre des jours et des jours pour la suite de vos démarches. Oh, et pensez à garder le sourire en toute circonstance : s’énerver ne fait souvent qu’empirer les choses !  

Astuce N° 2 : recalez votre horloge interne

il faut ajuster son horloge interne aux horaires espagnols

N’oubliez pas que le temps est relatif. En Espagne, la mañana (la matinée) dure jusqu’à environ 14 heures. La tarde (l’après-midi) s’étire jusqu’à la tombée de la nuit.

Les horaires de travail

C’est l’une des choses les plus importantes à savoir avant de déménager en Espagne. Les horaires de travail risquent de vous paraitre très étranges au départ.

La plupart des magasins ferment vers 20 heures, voire encore plus tard pour les supermarchés et les grandes enseignes. Lorsqu’on vit en Espagne, il n’est pas rare de rentrer du boulot vers 22 heures. Malgré tout, il faut quand même se lever tôt le matin, car la journée commence entre 8 et 9 heures, donc à peu de chose près comme en France.  

Les Espagnols sont-ils donc des bourreaux de travail ?

La réponse n’est pas si simple. En réalité, ils prennent généralement une première et courte pause vers 11 heures : c’est l’almuerzo. C’est à ce moment-là que ceux qui n’ont pas pris de petit déjeuner prennent un en-cas, un pintxo ou « una tapa ». Les autres se contentent d’un café et éventuellement d’une viennoiserie.

Autre différence notable avec le rythme français : la pause déjeuner est beaucoup plus longue. Elle s’étend de 14 heures environ, à 16 ou 17 heures. La journée de travail recommence ensuite, pour ne se terminer que tard dans la soirée.

Les Espagnols rentrent chez eux au plus tôt à 20 heures, et parfois à 22 heures.

Les horaires de repas

almuerzo

C’est d’ailleurs ces horaires de travail qui provoquent des horaires de repas décalés par rapport au reste de l’Europe. En effet, comme la plupart des gens ne rentrent pas chez eux avant 21 heures, ils ne mangent normalement pas avant 22 heures.

Alors, si vous avez décidé de vous installer en Espagne, il va falloir vous habituer à un nouveau rythme. En attendant, vous trouverez sans peine de quoi manger à toute heure, pour combler un petit creux. Et si vous appréciez la riche vie nocturne espagnole, vous pourrez sans problème faire une petite sieste pour récupérer !

Astuce N° 3 : évitez les files d’attente le matin

Ne vous présentez pas à la banque/à la poste/au bureau du directeur/dans une agence immobilière… entre 10 h 30 et 12 h. Il y aura une file d’attente énorme et les employés seront surchargés de travail, stressés, et peu disposés à vous aider.

le mation, la file d'attente peut être longue

Et il y a de bonnes chances que si vous souhaitez voir quelqu’un en particulier, il se trouve au bar le plus proche, en train prendre son almuerzo (voir ci-dessus). Pour patienter, faites comme eux : commandez un café con leche (café au lait), un pan con tomate (pain grillé frotté à l’ail, arrosé d’huile, et garni de tomate) éventuellement garni de jambon. Vous pouvez aussi opter pour des tapas ou de la tortilla (omelette espagnole). Bref, profitez et imprégnez-vous du rythme espagnol.  

Astuce N° 4 : les enfants sont rois

En Espagne, les enfants sont rois

Les Espagnols apprécient beaucoup les petits, qui vivent au même rythme que les grandes personnes de la famille. Par exemple, pendant les vacances, ils sont autorisés à rester veiller aussi tard que leurs parents. Restaurants, fêtes, ils accompagnent les adultes , et ils sont les bienvenus partout. Il est fréquent de voir des inconnus engager la conversation avec des enfants, leur proposer un bonbon, leur laisser leur siège dans les transports en commun et vous aider si vous êtes chargés et accompagnés de bambins. En contrepartie, il n’est pas étonnant non plus de se voir prodiguer des quelques conseils éducatifs ou des remarques sur votre manière de vous occuper de votre tout petit. Ne le prenez pas contre vous et n’y accordez pas une importance démesurée. Remerciez poliment, souriez gentiment… et continuez à faire à votre manière.    

Astuce N° 5 : entrainez vos oreilles avant de vous installer en Espagne.

Dans les particularités culturelles qui surprennent toujours les gens lors de leurs premiers jours en Espagne, il y a le bruit. Les discussions, en Espagne, sont de loin les plus bruyantes de tous les pays que j’ai visités. Les gens parlent fort. Tout le monde parle aussi très, très vite.

pour s'installer en Espagne, il faut préparer ses oreilles: les espagnols parlent fort

Les Espagnols sont en outre très prompts à engager une conversation avec un inconnu, sur tout et n’importe quoi. Dans le bus, dans les files d’attente dans les magasins, il n’est pas rare du tout de se faire apostropher par un parfait inconnu sans aucune raison. Et quand ils découvrent que vous êtes étranger, cela attise davantage leur curiosité et renforce leur intérêt à poursuivre le dialogue.

Bref, les Espagnols sont spontanés, bavards et ouverts. Même si cela vous surprend au départ, voyez-y surtout un formidable atout pour pratiquer la langue et progresser rapidement.   Encore un motivation supplémentaire pour s’installer en Espagne!

Astuce N° 6 : réussir à attirer l’attention

Avec tout ce brouhaha, si, lorsque vous êtes au bar ou au restaurant, vous avez besoin d’attirer l’attention du barman ou de la serveuse, un doigt levé poli et un timide « por favor » (s’il vous plait) ou « disculpe » (excusez-moi) ne vous mèneront pas très loin.

crier pour attirer l'attention

Un conseil : faites abstraction de votre discrétion naturelle, prenez votre courage à deux mains et criez fort : « ¡Oiga! » (Usted, à utiliser si vous vous adressez à une personne que vous ne connaissez pas) « ¡ Oye ! » (tutoiement, si vous êtes dans un endroit où vous avez vos habitudes et où vous commencez à connaitre le personnel).

N’ayez pas peur de passer pour un mal éduqué ou un malotru, tant que vous gardez une intonation polie et un beau sourire, personne ne s’en étonnera. Mieux: c’est comme ça que vous passerez pour un natif!

Astuce N° 7 : rien ne se passe au mois d’août

N’essayez pas d’acheter une maison, de faire installer une nouvelle cuisine, de renouveler votre permis de conduire, de faire une réclamation d’assurance, de consulter un médecin ou d’accoucher en août. L’Espagne n’est pas là : elle est à la plage.

rien

Vous avez envie de vous y rendre à votre tour ? Si j’étais vous, j’y réfléchirais à deux fois. Si vous n’aimez ni la foule ni l’attente, je vous le déconseille fortement. Les trois quarts des familles espagnoles s’y trouveront aussi. Avec plusieurs glacières, serviettes, fauteuils, seaux et pelles pour les enfants… Et parfois même des barbecues !

Si vous souhaitez déjeuner au restaurant en bord de mer, vous risquez d’attendre des heures pour qu’on prenne votre commande, autant pour être servis et vous devrez encore prendre votre mal en patience également pour avoir l’addition.

Astuce N° 9 : l’Espagne est un pays varié

C’est une agglomération de régions et langues régionales. Avant d’y vivre, beaucoup ont tendance à concevoir l’Espagne comme un tout cohérent et homogène. Or ce n’est pas le cas.

Des identités locales fortes

Les régionalismes et particularités de chaque autonomie sont très présents. L’illustration la plus connue est la Catalogne. Si l’on se balade à Barcelone, on s’aperçoit très rapidement que le drapeau régional catalan est partout. Les affiches appelant à l’indépendance de la Catalogne fleurissent à tous les coins de rue. Beaucoup d’habitants se disent catalans et non espagnols. Il en va de même pour le Pays Basque et dans une moindre mesure pour l’Andalousie et la Galice.

Des langues régionales importantes

En fait, je ne sais pas si dans ce pays, quelqu’un se considère réellement et seulement comme Espagnol ! L’Espagne est subdivisée en autonomies, qui sont historiquement très autonomes les unes par rapport autres.

Il en va de même pour les langues. Il ne faut pas croire que les Espagnols ne parlent qu’espagnol, bien au contraire. Si vous ne voulez pas vous attirer les foudres des locaux, ne parlez pas du catalan, du valenciano ou du gallego comme des dialectes de l’espagnol ou du castillan. Ce sont toutes des langues à part entière et co-officielles avec le Castellano dans les communautés autonomes dans lesquelles elles sont parlées (c’est-à-dire la Catalogne, Valence et les Baléares, et la Galice).

Il en va de même pour l’euskara, parlé au Pays basque. Simplement, celui-ci est tellement différent de l’espagnol qu’on n’a pas tendance à l’y associer. Quoi qu’il en soit, vous ne pourrez comprendre l’Espagne réellement qu’en prenant en compte toutes les particularités locales de ses habitants. Cette vidéo vous donnera une meilleure idée des régions d’Espagne. C’est important de connaitre les diversité du Pays avant de s’installer en Espagne.

Cette variété constitue un atout indéniable quand on veut s’installer en Espagne: face à une telle diversité, on trouve obligatoirement un endroit idéal correspondant à ses critères.

Astuce N° 10 : l’Espagne est le pays du soleil et de la chaleur… mais pas uniquement

Un des clichés les plus répandus sur l’Espagne est qu’il y fait beau et chaud. C’est d’ailleurs l’un des facteurs qui explique que de nombreuses personnes souhaitent s’y installer. Les étés torrides et les hivers tempérés attirent de nombreux expatriés !

Ce climat doux n’est pas une légende, mais il convient de rappeler que l’Espagne est un grand pays. Là encore, il n’existe pas un seul climat universel, mais tout un panel de régimes climatiques différents selon où l’on est installé dans le pays.

Ainsi, s’installer en Espagne n’est pas synonyme de soleil toute l’année. Par exemple, au Pays basque, il pleut environ un jour sur deux ! En Andalousie, au contraire, il y a très peu de pluie. Le soleil tape fort en été, et les températures dépassent régulièrement les 40 degrés à l’ombre. Prenez également en compte que dans certaines zones, notamment en montagne, les hivers peuvent être très rigoureux.

Si vous prévoyez de déménager en Espagne, cela vaut la peine de prendre en compte le climat de la ville et la région où vous souhaitez vivre. Faites des recherches en amont : de cette façon, vous aurez une idée du temps qu’il fait et vous ne serez pas surpris à votre arrivée !

Astuce BONUS : apprenez l’espagnol

Si vous voulez vous adapter rapidement, il faudra parler un peu espagnol. Même si plus en plus d’Espagnols parlent bien anglais, le niveau linguistique global de la population dans cette langue laisse encore à désirer. Et ne parlons pas du français, qui est de moins en moins répandu! Vous ne pourrez pas vous faire comprendre très longtemps en n’utilisant que ces deux langues.

Alors, si vous souhaitez tisser des liens et vous intégrer rapidement, il va falloir faire mieux que baragouiner quelques mots d’espagnol. Si vous en avez le temps avant votre départ, je vous suggère de commencer à apprendre l’espagnol. Vous pouvez par exemple apprendre à saluer, ou à vous présenter. Et si vous n’avez pas anticipé avant de vous installer en Espagne, de nombreuses offres de cours qui vous permettront de vous adapter et de rencontrer des locaux. En attendant, vous pouvez aller jeter un coup d’œil ici, pour éviter les erreurs les plus fréquentes des débutants.

Pour conclure avant de s’installer en Espagne…

J’espère que ces quelques astuces pour s’installer en Espagne vous seront utiles. Si vous avez pour projet de vous expatrier, elles constituent une base. Évidemment, cet article ne peut pas être exhaustif et il y aurait de nombreuses autres choses à savoir avant de s’installer en péninsule Ibérique.  

Si vous envisagez de déménager en Espagne, je vous conseille de réaliser le plus de recherches possible avant de partir. Il faut bien vous renseigner sur la région dans laquelle vous projetez de vivre, les écoles, les installations locales, les opportunités d’emploi, les conditions météorologiques, les procédures et démarches administratives.

Et vous ? Vous connaissez un peu l’Espagne ? Qu’est-ce qui vous a surpris lors de vos visites dans ce beau pays ? Qui parmi vous a envie de s’installer en Espagne? Êtes-vous convaincus par ma liste de choses à savoir avant de déménager en Espagne ? J’adorerais lire vos impressions et avis dans la section « commentaires » ci-dessous !  

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager :)
  •  
    22
    Partages
  • 22
  •  
  •  
  •  
  •  

Professeur agrégée d'espagnol, je partage ici des ressources utiles, pratiques et ludiques pour apprendre l’espagnol, améliorer votre niveau, et découvrir les cultures et curiosités hispanophones. !

11 commentaires

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *