noel-en-espagne
Apprendre les bases,  Traditions,  Vie en espagne,  Voyager

Noël en Espagne : 8 dates clés à connaitre absolument

Ça y est, le mois de décembre est arrivé. Partout, décorations et illuminations commencent à apparaitre, et l’esprit de Noël se fait déjà sentir. En Espagne, comme dans de nombreux pays de tradition catholique, cette période est sacrée, et un peu magique. Elle s’accompagne de nombreuses coutumes et traditions, qui commencent bien avant le réveillon de Noël et ne se terminent pas le 25 décembre. Tu veux découvrir comment se fête cette période Navideña dans la péninsule ibérique ? Connaitre les différentes traditions espagnoles? Dans cet article, je te présente les dates clés et les étapes de la tradition de Noël en Espagne.

22 décembre : el sorteo del Gordo — la loterie nationale de Noël

Ce jour-là donne le coup d’envoi des festivités de Noël en Espagne. C’est l’ouverture, en beauté, du Periodo navideño avec le tirage de la loterie de Noël. Cette grande tombola, organisée chaque année depuis 1812, enthousiasme ceux qui rêvent de gagner des millions d’euros.

Presque tous les Espagnols (98 %) achètent un coupon, seul ou à plusieurs (avec des amis, en familles, au sein d’une association ou au travail…). Il s’agit ni plus ni moins de la plus grande loterie au monde !

L’enthousiasme et l’attente sont renforcés par un spot publicitaire, différent chaque année, qui annonce l’événement. Voici celui de cette année.

Le tirage au sort a lieu le 22 décembre tout au long de la matinée. C’est un véritable spectacle, retransmis à la télévision et suivi par des millions de personnes, en attente de savoir qui remportera « El gordo » (le gros lot). Ce sont des enfants qui tirent et chantent les numéros gagnants et les gros lots.

Tu as du mal à imaginer à quoi ça peut ressembler ? Voici un extrait :

 24 décembre — Noche Buena

Comme en France, on célèbre le réveillon de Noël.

Ceux qui travaillent ne le font généralement que la matinée. L’une des traditions en entreprise consiste à préparer un panier avec des produits typiques de Noël (bonbons, charcuteries, boissons) à partager avec ses collègues.

Le soir, traditionnellement, on dîne en famille ou entre amis. La nuit du 24 au 25 décembre s’appelle Noche Buena.

Beaucoup assistent à la Misa del Gallo (la messe de minuit). Le dîner du réveillon de Noël est généralement marqué par une profusion de plats typiques : agneau ou cochon de lait, fruits de mer, dinde, cava (une boisson espagnole que se rapproche du champagne). Le clou de la soirée réside souvent dans les desserts de Noël : mazapanes, polvorones, turrón… autant de spécialités à découvrir.

25 décembre  — Navidad

Le jour officiel de Noël ! ¡ Navidad !

Contrairement à ce que tu pourrais penser en tant que francophone, ce jour n’est pas le plus important de la période de Noël en Espagne. Ou du moins, pas pour les enfants. Si parfois les plus petits profitent des cadeaux, car le père Noël a de plus en plus tendance à passer dans les familles espagnoles, le jour des cadeaux reste néanmoins traditionnellement le 6 janvier avec l’arrivée des Rois Mages.

Le 25 décembre, en Espagne, on célèbre la naissance de Jésus. On se retrouve en famille autour d’un bon repas.

28 décembre — Santos Inocentes, ou Jour des Saints Innocents

Si tu es en Espagne ce jour-là, surveille bien tes arrières. En effet, le 28 décembre, c’est un peu l’équivalent de notre premier avril. Une journée durant laquelle on fait des farces. En Espagne, point de poissons, mais plutôt des petits bonhommes que l’on colle dans le dos des autres. On les appelle « muñecos de los Santos Inocentes ».

Si cette journée est désormais associée à la joie et à l’amusement, elle trouve son origine dans un fait complètement barbare.

tradition-noel-espagne-santos-inocentes
Un innocent qui s’est fait coller un « muñeco de los Santos Inocentes » dans le dos.

La tradition catholique raconte que le roi Hérode, à la naissance de Jésus, a ordonné que les tous enfants de Bethléem de moins de deux ans soient tués. Il voulait ainsi éviter que son règne ne soit compromis. Depuis lors, on commémore cette journée en l’honneur de tous les enfants innocents qui ont perdu la vie. Ce n’est qu’au Moyen Âge que cet événement a fusionné avec un rite appelé « la fête des fous ». Un jour où tout était permis ! Ainsi, la célébration a ainsi acquis son caractère humoristique et festif.

31 décembre — Noche Vieja

La noche vieja, c’est comme ça que l’on appelle la dernière nuit de l’année. La tradition la plus importante de cette soirée est celle des 12 raisins. Tu en as peut-être déjà entendu parler ?

Les Espagnols célèbrent la Saint-Sylvestre en dînant en famille ou entre amis. Et à minuit, ils mangent 12 raisins au rythme des 12 coups de cloches (campanadas) qui marquent la fin de l’année en cours et l’entrée dans la nouvelle année.

La plupart des Espagnols perpétuent cette tradition en regardant à la télévision la diffusion des 12 carillons de l’horloge de la Puerta del Sol à Madrid.

D’où vient cette tradition ? En 1909, la récolte de raisins était très abondante. Pour essayer d’écouler les grappes en surnombre, les viticulteurs les ont distribuées pour fêter la nouvelle année.

tradition-noel-espagne-raisins
Les raisins: une tradition espagnol célèbre pour passer d’une année à l’autre

On dit que cette coutume porte chance à celui qui parvient à avaler dans les temps, les 12 grains de raisin sur les 12 coups de minuit.

Ensuite, les festivités se poursuivent jusqu’au lendemain matin ! Et avant de rentrer à la maison, il est d’usage de partager un bon chocolat au lait et des churros pour le petit-déjeuner.

1er janvier — Jour de l’An

Ce jour-là, de nombreuses familles ou groupes d’amis se retrouvent pour manger et fêter le début de la nouvelle année.

 Noël en Espagne5 janvier : la cabalgata — défilé des Rois Mages

La Cagalgata de Reyes Magos, c’est l’arrivée des trois rois Mages en ville. Gaspard, Melchior et Balthazar défilent dans les rues, à dos de chameaux. De plus, des chars, magnifiquement décorés et illuminés, et surtout chargés de cadeaux, les suivent. C’est le moment des enfants, qui en prennent plein les yeux, attrapent au vol des friandises et menus cadeaux lancés par les rois mages et leurs assistants.

cabalgata-reyes-magos-tradition-noel-espagne

6 janvier : galette et cadeaux pour terminer la période de Noël en Espagne.

Si chez nous, c’est l’épiphanie, en Espagne, c’est aussi le point culminant des festivités. Ainsi, cette période de Noël se termine en beauté. Après leur balade en ville le 5 janvier, les rois Mages déposent traditionnellement des cadeaux dans les maisons durant la nuit suivante. Le 6 janvier, les petits et grands qui ont laissé leurs chaussures au pied du sapin découvrent leurs cadeaux.

Si tu veux en savoir un peu plus sur cette journée, je te propose de lire mon article La tradition des Rois Mages en Espagne.

C’est aussi l’occasion de partager un Roscón de Reyes : une pâtisserie briochée en forme de couronne, décorée de fruits confits qui symbolisent les bijoux des Rois Mages.

tradition-noel-espagne-roscon-reyes

À l’intérieur, on cache une fève et une figurine : celui qui trouve la fève devra payer le Roscón, alors que celui qui tombe sur la figurine et couronné et le roi de la journée.

Alors, tu connaissais ces traditions de Noël en Espagne ?

Quelle est ta préférée ? N’hésite pas à me le dire en commentaires, ou à partager tes impressions avec les autres sur la page Facebook du Blog, ou sur Instagram.

Si cet article t’a plu et que tu penses qu’il peut être utile à quelqu’un d’autre, n’hésite pas à le liker 👍, et à le partager sans modération ! 🙏 😘

Et on se retrouve très prochainement à la découverte d’autres curiosités du monde hispanophone.

 

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager :)

Professeur agrégée d'espagnol, je partage ici des ressources utiles, pratiques et ludiques pour apprendre l’espagnol, améliorer votre niveau, et découvrir les cultures et curiosités hispanophones. !

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.