bonne-resolution-apprendre-espagnol
Défi,  Méthodologie : se motiver et étudier

Ta bonne résolution est d’apprendre l’espagnol ? – 6 étapes clé en main pour y parvenir

À l’approche de la nouvelle année, beaucoup d’entre nous profitent de la trêve hivernale et de la période des fêtes de Noël pour faire le bilan de l’année écoulée, et se fixer de nouveaux objectifs. Si pour cette nouvelle année, ta bonne résolution est d’apprendre l’espagnol ? Dans cet article, je t’aide à concrétiser cet objectif.

Le problème, avec les bonnes résolutions, c’est que précisément, elles restent à l’état de résolution. Beaucoup d’entre nous avaient attaqué l’année qui vient de s’écouler plein de bonnes intentions et de beaux projets. Et puis, la motivation s’est émoussée, la vie quotidienne et la routine journalière ont repris le dessus, et les résolutions de début d’année sont restées à l’état de rêve. Toi aussi tu as connu ça ?

Si ça fait plusieurs années que tu veux progresser en espagnol, mais que tu n’y parviens pas, tu es au bon endroit.

Et si c’est la première année qu’apprendre la langue de Cervantès figure dans tes objectifs, cet article va aussi t’aider à passer à l’action.

bonne-résolution-apprendre-espagnol

Si ton objectif est d’apprendre l’espagnol cette année, cet article est fait pour toi. Je te propose 6 étapes clés pour passer à l’action, et concrétiser vraiment ta résolution.

Ça te tente ?

Pourquoi n’arrives-tu pas à tenir tes bonnes résolutions ?

Souvent, le problème de base, c’est que la volonté ne suffit pas. On peut avoir la meilleure motivation du monde, si l’on ne passe pas à l’action, on ne peut pas tenir la promesse personnelle que l’on se fait de progresser en espagnol. Pour arriver à améliorer son niveau au-delà de l’intention initiale, il faut parvenir à changer ses habitudes et intégrer l’espagnol dans son quotidien.

Et ça, avec nos vies trépidantes, cela peut paraitre difficile.

Dans cet article, je te donne un coup de main : je te divulgue 7 étapes clés pour que ta bonne résolution d’apprendre l’espagnol devienne une réalité.

Prêt? C’est parti !

Étape 1 : détermine ton pourquoi et visualise les bénéfices.

Avant de te lancer sérieusement dans l’apprentissage de l’espagnol, il faut que tu sois sûr que c’est vraiment ce que tu veux. Pose-toi quelques instants au calme, pour réfléchir et déterminer ce qui te motive vraiment dans l’apprentissage de cette langue. Pourquoi  veux-tu apprendre l’espagnol ? Pour ton travail ? Dans le but voyager? Tu veux t’expatrier ? Ou tout simplement, pour ta culture personnelle ?

Une fois que tu as déterminé ton « pourquoi ? », élabore une liste détaillée de tout ce que tu pourras faire plus facilement si tu parles correctement espagnol.

Ainsi, si tu veux parler espagnol pour voyager, détermine toutes les choses qui te sont impossibles aujourd’hui, et qui te seront accessibles quand tu parleras espagnol. Par exemple: réserver un hôtel, commander dans un restaurant, sympathiser avec les natifs du pays que tu veux visiter, t’orienter sans souci dans la ville que tu découvres…

Plus tu visualiseras tous les bénéfices de parler espagnol, plus ta motivation sera renforcée. Et plus tu seras à même de relever ce défi d’apprentissage de l’espagnol que tu te lances à toi-même.

Une fois que tu auras bien réfléchi et analysé au maximum toutes les possibilités que t’offrira le fait de parler espagnol, tu seras prêt pour passer à la deuxième étape.

Étape 2 : Prépare-toi mentalement

Si ta bonne résolution du Nouvel An est d’apprendre l’espagnol, il va falloir te débarrasser de toutes les idées préconçues sur ce sujet.

Par exemple, tu vas devoir mettre de côté la pensée récurrente que tu n’es pas bon en langues, ou qu’il est trop tard pour t’améliorer. Adieu aussi l’idée que tu n’y parviendras pas parce que tu as déjà essayé plusieurs fois sans y arriver. Ou encore que tu es bloqué et que tu ne progresseras jamais… Toutes ces idées sont en réalité des stratagèmes que notre cerveau met en place pour ne pas sortir de notre  » zone de confort ».

Évite aussi de penser que ça va forcément être difficile. Travailler une langue, et en particulier l’espagnol, peut être amusant. Tu as de nombreux exemples sur ce blog d’activités plaisantes pour progresser sans souffrir. Tu le sais, si tu me suis depuis quelque temps, pour moi, il est fondamental que le processus d’apprentissage soit agréable, comme un jeu qui motive, pique la curiosité, et encourage à progresser tout en prenant du plaisir.

Une bonne façon de te préparer à atteindre ton objectif est, au contraire, de faire le plein de pensées positives et de motivation. Par exemple, je publie régulièrement sur mes pages Facebook et Instagram des citations motivantes, des astuces faciles pour progresser. J’y partage aussi des outils ludiques et gratuits qui te permettront de progresser sans même t’en rendre compte. Si cela tintéresse, tu peux en retrouver quelques-uns dans mon article  3 outils en ligne gratuits pour mettre du fun dans ton apprentissage de l’espagnol.:

Une fois cette préparation mentale effectuée, tu peux passer à l’étape suivante : l’organisation.

Étape 3 : organise-toi

L’une des raisons pour lesquelles tu n’as pas tenu ta bonne résolution d’apprendre l’espagnol les années précédentes, c’est généralement, comme je te le disais auparavant, qu’elle est restée à l’état de résolution. En d’autres termes, si tu dis que tu veux apprendre l’espagnol, mais que tu ne mets rien en place pour atteindre ton objectif, il est normal que l’échec soit au rendez-vous.

Alors, comment s’y prendre pour progresser vraiment ?

Fixe tes objectifs

Il est important de se fixer un objectif clair, concis et réaliste. Un objectif SMART. Si tu veux plus de détails à ce sujet, n’hésite pas à télécharger gratuitement mon livret « La boîte à outils pour (re) démarrer l’espagnol« , (par exemple juste en dessous de cet article, ou sur la page d’accueil du blog).

Ainsi, il faut définir tes priorités, à partir de ton « pourquoi » (que tu as déterminé à la première étape). Veux-tu enrichir ton vocabulaire, améliorer ta compréhension orale, travailler ta prononciation ? Apprendre une langue implique de développer plusieurs compétences linguistiques en même temps. Pour autant, il faut te fixer des objectifs précis et personnalisés en fonction de ce que tu souhaites faire, et du niveau de compétences que tu souhaites atteindre. Tu dois être clair sur ton objectif, mais aussi sur le chemin à suivre pour y parvenir. Si tu es un peu perdu pour évaluer ton niveau cible, tu peux lire l’article Démarrer de zéro en espagnol : plan d’action pour commencer quand on débute.

bonne-resolution-apprendre-espagnol-planifier

Planifie tes sessions d’apprentissage

Une fois ton objectif déterminé, il va falloir planifier ton apprentissage. En effet, tu ne pourras pas progresser en espagnol sans y consacrer du temps. Pour commencer, il faut fixer une date de démarrage. Ensuite, je te conseille de rédiger sur papier ton plan d’apprentissage. Commence par noter la synthèse des étapes précédentes : ton objectif, tes motivations pour y parvenir, les étapes du parcours et les obstacles que tu pourrais rencontrer au cours des premiers temps. Ensuite, il va falloir décomposer ton objectif final en petites étapes intermédiaires. Chacune constituera un petit pas vers ton objectif final. Par exemple, tu peux décider de ce que tu voudrais apprendre dans les 12 prochains mois.

Étape 4 : passe à l’action et sois régulier

Si tu veux concrétiser ta bonne résolution d’apprendre l’espagnol, il est essentiel que cela devienne une habitude. Et cela prend du temps ! Pour qu’une routine s’établisse, il faut au moins 27 jours, c’est-à-dire un tout petit peu moins d’un mois.

Pour commencer sur les chapeaux de roues et ancrer l’habitude de faire de l’espagnol régulièrement, je te propose de réaliser un défi « 30 jours d’espagnol » le premier mois. Attention : ne prévois pas trop de contenus chaque jour, et pense bien à prévoir des temps de révisions. Ne te surcharge pas, pour pouvoir atteindre tes objectifs confortablement. En revanche, rien de tel que de faire un peu d’espagnol tous les jours pour prendre le rythme. De plus, les progrès seront rapides, et ta motivation sera boostée pour la suite !

Pour résumer, je te recommande des sessions courtes, mais quotidiennes. Dès le deuxième mois, tu pourras allonger chaque session, mais espacer les séances, mais tout en gardant la régularité. À toi de voir si tu veux un rythme de deux, trois, ou plus de séances hebdomadaires. Rappelle-toi que pour tenir le rythme, il faut bloquer les créneaux dans ton agenda, et en faire une priorité !

Le plus dur, c’est de commencer et de passer à l’action. Ensuite, si tu tiens un bon rythme les premiers mois, tu vas apprendre rapidement et progresser très vite ; tu verras, cela procure une sensation de puissance incroyable, et surtout, une envie de continuer tant que l’objectif n’est pas atteint.

Étape 5 : amuse-toi

Pour tenir ta bonne résolution d’apprendre l’espagnol sur la durée, il faut rendre l’apprentissage de la langue amusant et intéressant. Si tu t’ennuies, ou si c’est pénible, je suis prête à parier que tu ne progresseras pas, et que tu en seras toujours au même point (ou presque) l’année prochaine.

apprendre-espagnol-tenir-sa-resolution

Pour maintenir la motivation et l’envie de progresser sur la durée, il faut trouver les bons outils. À l’ère de l’informatique, tu peux avoir accès à toutes les connaissances du monde. Alors, profites-en pour bénéficier des meilleures ressources et varier les outils pour apprendre en t’amusant. Par exemple, pour progresser, tu peux regarder des films et séries en version originale, lire des romans, des BD ou des essais en espagnol (péninsulaire ou latino-américain). Tu as aussi la possibilité d’écouter des podcasts, de chatter sur Internet avec des natifs hispanophones, d’écouter les infos en espagnol. Ou encore, faire des jeux pour améliorer ton niveau de langue (il y en a dans plusieurs articles sur ce blog) lire de bons blogs pour progresser😉…

Bref ! Il existe une grande variété de ressources accessibles en ligne, souvent gratuites, qui seront tes meilleurs alliés pour apprendre l’espagnol cette année.

Pour terminer, une des meilleures façons d’apprendre l’espagnol et de ne pas abandonner ton objectif, c’est de partager ton apprentissage avec d’autres personnes. Il existe de nombreuses façons de le faire.

Étape 6 : n’apprends pas seul

Implique ton entourage

Tu peux commencer par dire à ta famille ou tes amis que cette année, ta bonne résolution est d’apprendre l’espagnol. Le simple fait de mettre quelqu’un dans la confidence va créer une sorte de responsabilité morale envers les personnes que tu apprécies. Tu ne voudras pas les décevoir, et tu pourras compter sur elles pour t’aider si tu sens la motivation faiblir.

Apprends en groupe

Une autre bonne idée pour progresser et tenir ta bonne résolution d’apprendre l’espagnol est de rejoindre des groupes de personnes qui apprennent l’espagnol. Que ce soit en physique ou en ligne, sur les réseaux sociaux, sur Skype ou Whatsapp, par des cours collectifs ou avec des amis, peu importe ! La dynamique de groupe est très puissante, et facilite le maintien de la volonté sur la durée, que ce soit à moyen ou à long terme. Cela permet de partager tes progrès et de te sentir soutenu, encouragé (et souvent, même, de recevoir de bons conseils).

groupe-apprendre-espagnol

Si tu veux te faire un vrai cadeau, prend un coach ou un professeur particulier

Ma meilleure recommandation si tu souhaites parler espagnol en un temps record, c’est de prendre un professeur particulier. Choisis une personne avec qui le courant passe bien, et surtout, soit passionnée par son métier.

Certes, cela représente un budget, mais si tu veux vraiment progresser, rien de tel qu’une formule d’accompagnement personnalisée. Les cours individuels sont préparés en fonction de toi, de ton niveau et de tes propres objectifs. Tes lacunes et difficultés seront identifiées, et l’enseignant te proposera des solutions concrètes pour progresser en fonction de tes besoins.

Si tu souhaites te tourner vers ce type d’apprentissage, je te conseille de choisir un prof qui pratique l’espagnol conversationnel et qui passe directement à la pratique.

Le fait de prendre un accompagnement personnalisé t’obligera à être plus discipliné, et à te tenir aux séances planifiées. Aucune excuse pour ne pas progresser !

Pour conclure

J’espère que ces 6 étapes clé en main pour t’aider à tenir tes bonnes résolutions t’auront été utiles. Dis-moi vite si tu as suivi les conseils, et si tu as d’autres trucs et astuces à partager.

Si cet article t’a plu et que tu penses qu’il peut être utile à quelqu’un d’autre, n’hésite pas à le liker 👍 , et à le partager sans modération ! 🙏 😘

On se retrouve très prochainement à la découverte d’autres curiosités du monde hispanophone. En attendant, je te souhaite une merveilleuse année 2022.

¡Feliz año nuevo !

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager :)

Professeur agrégée d'espagnol, je partage ici des ressources utiles, pratiques et ludiques pour apprendre l’espagnol, améliorer votre niveau, et découvrir les cultures et curiosités hispanophones. !

15 commentaires

  • Line

    Merci pour cet article très motivant pour démarrer l’année ! J’aime beaucoup les 6 conseils qui incluent tous les essentiels des méthodes d’apprentissages alternatives qui réussissent telles que Montessori, Freinet ou Antoine de la Garanderie: l’attention, la concentration, l’engagement, la planification, la collaboration entre élèves, le soutien d’un coach/enseignant, la motivation interne et externe, l’interactivité et le jeu. Un vrai plan gagnant pour un apprentissage de l’espagnol réussi ! Vamos!

  • Virgo

    Progresser en espagnol faisait partie des objectifs de l’an dernier (et je crois que ça a été un petit peu le cas) mais le plus dur pour moi, c’est de savoir quels objectifs concrets me fixer en tant que personne ayant un niveau « intermédiaire ». C’est ce qui a conduit à un ramollissement certain de la motivation sur la 2e moitié de l’année, lol. Mais voilà un article qui me rebooste et me donne envie de m’y remettre (avec un petit voyage aux Canaries à l’horizon). J’ai lu aussi ton article sur les 100 mots à connaître. Ca me semble un bon endroit pour redémarrer. Merci pour tous tes bons conseils et la passion que tu communiques !

    • Le blog d'espagnol

      Merci à toi pour ton commentaire, Virgo. Pour redémarrer, tu peux effectivement parcourir le blog (lire les titres) à la recherche de choses qui t’interpellent. Une autre bonne méthode est de te plonger dans la langue (voir des séries, lires en espagnol) et de partir de tes difficultés pour savoir quoi travailler. Bon courage et à très vite!

  • Genka

    Merci pour cet article! Bonnes recommandations ! J’ai moi-même la résolution d’étudier l’espagnol cette année. C’est pourquoi j’ai été intéressé de lire vos conseils!

  • Eirene Paz

    Buenisimo! Esas son buenas etapas para poder alcanzar mis objetivos. Es lo que trato de aplicar cada vez que me planteo uno, que sea profesionalmente o personal.
    Diría que lo más importante, después de haber encontrado la motivación, es la constancia. Pero la etapa que me gustó más fue la de no aprender solo.
    Muchas gracias por el artículo!!!

  • Nicolas GALLI

    Personnellement pour me remettre à l’espagnol (à 40 ans), il m’a fallu un « pouquoi fort », et cette motivation c’était tout simplement l’accomplissement de mon rêve : faire le tour de l’Amérique du Sud avec mon sac à dos. Mais ça a marché : je m’y suis remis régulièrement et à force d’écouter des dialogues et de reviser les « réflexes » me sont revenus 🙂

  • Morgan

    Cet article tombe à pic 🙂 car l’apprentissage de l’espagnol fait partie de mes objectifs de cette année !
    Si j’arrive à tenir ma roadmap, je devrais démarrer début février et je publierai régulièrement sur mon blog pour montrer mon évolution.
    Merci pour le partage.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.