tradition-rois-mages-espagne
culture,  Fêtes,  Traditions,  Vie en espagne

La tradition des Rois Mages en Espagne : le 6 janvier

🐪¡Han venido los reyes! 👑 (Les Rois mages sont passés!) C’est LA phrase que l’on a entendue, ce matin, dans presque toutes les maisons espagnoles. Eh oui ! Si le 6 janvier est pour tous le jour de l’épiphanie, pour les (petits) Espagnols, cette date représente en outre un moment très attendu de l’année. En effet, le 6 janvier, c’est la tradition des Rois Mages en Espagne. Ils viennent apporter des cadeaux aux enfants qui ont été sages.

Savez-vous comment le jour des Rois Mages est célébré en Espagne ? Connaissez-vous les trois Rois Mages? Ce qu’il faut savoir avant tout, c’est que cette célébration vient clore, en Espagne, la période des festivités de Noël. Je vous en dis plus tout de suite!

Qui sont les rois mages ?

L’origine de la tradition des Rois Mages en Espagne.

La première fois que les Rois Mages sont nommés, c’est dans l’Évangile de Saint Matthieu. Toutefois, aucun nom n’apparait. Ce texte ne mentionne pas non plus qu’ils étaient rois ni qu’ils étaient trois, comme l’a pourtant retenu l’Histoire.

origine-tradition-des-rois-mages-en-Espagne

L’Évangile raconte qu’une étoile a guidé ces « mages » de l’Est vers une étable de Bethléem. Ils ont parcouru tout ce chemin pour adorer le roi des Juifs, Jésus, qui venait de naitre. Hérode le Grand, qui à ce moment-là était le roi de Judée, leur avait fait promettre qu’une fois qu’ils auraient trouvé l’enfant, ils le lui diraient, pour qu’il puisse l’adorer aussi. Après leur visite à Jésus, un ange a averti ces Mages de ne pas retourner au palais d’Hérode, car il ne voulait que mettre fin à la vie de l’enfant.

L’évolution de la tradition des Rois Mages en Espagne

Ce n’est qu’au Moyen Âge que ces Mages ont été baptisés Melchor, Gaspar et Baltasar (en français, Melchior, Gaspard et Balthazar). C’est aussi cette longue tradition médiévale qui, au fil des années, elle s’est implantée dans la société espagnole. Au fil des siècles, les caractéristiques des mages se sont étoffées dans la croyance populaire. De nos jours, c’est une tradition populaire qui est relativement éloignée de l’origine catholique initiale.

Depuis, des milliers d’enfants laissent leur lettre aux Rois Mages sous le sapin.

Pourquoi les rois mages offrent-ils des cadeaux ?

Traditionnellement, cette coutume renvoie aux cadeaux rappellent que les Mages ont remis à l’Enfant Jésus qui venait de naitre. En effet, la tradition prétend que les Rois Mages ont fait trois offrandes au nouveau-né : de l’or, de la myrrhe, et de l’encens.

Bizarre, pour un nouveau-né, non ?

cadeaux-tradition-rois-mages-en-Espagne

En réalité, chacun de ces présents revêt une forte portée symbolique. L’or représente la royauté : parfaitement adapté, donc, pour le Roi des Rois. L’encens, quant à lui, symbolise la divinité, et convient parfaitement au prêtre de tous les prêtres. Enfin, la myrrhe est une gomme-résine aromatique exsudant du tronc de certains arbres d’Asie et d’Afrique. On utilise cette substance pour son parfum et ses propriétés curatives. C’est notamment un parfum qui servait à embaumer les morts dans l’Antiquité. Elle symbolise donc tantôt sa dimension prophétique de Jésus, tantôt son humanité.

Comment la fête des Rois Mages est-elle célébrée en Espagne ?

Le 5 janvier : la Cabalgata (défilé des Rois Mages)

C’est une journée très attendue par les enfants (et par leurs parents qui se délectent de la joie des petits). Les enfants sortent dans la rue avec leurs parents pour assister à un défilé de chars durant lequel les Rois Mages (Melchior, Gaspard et Balthazar) et leurs pages lancent différentes douceurs et friandises. Et parfois aussi de petits présents.

La tradition veut que les enfants écrivent aussi leur lettre aux mages la veille. Le 5 janvier, donc, ils déposent leur missive au pied du sapin pour demander leurs cadeaux. Ces lettres doivent être déposées avec leurs chaussures, impeccablement nettoyées pour l’occasion. Les bambins y trouveront le lendemain des friandises en plus des cadeaux.

Le soir venu, les petits préparent une petite collation pour les Rois Mages et de l’eau fraîche pour leurs chameaux. Selon les régions, les gourmandises laissées aux mages varient. Ce qui est commun à tous, en revanche, c’est qu’en général, les enfants se couchent très excités, mais avec enthousiasme. En effet, ils doivent faire une bonne nuit et ne pas se lever trop tôt, car s’ils voient les Rois Mages, ceux-ci s’en iront sans laissent quoi que ce soit.

Le 6 janvier : Cadeaux et Roscón de Reyes

Le 6 janvier au matin, les enfants se lèvent à la hâte pour découvrir ce que les Rois Mages leur ont apporté. Selon la tradition, ceux qui ont été sages toute l’année reçoivent des cadeaux. Par contre, ceux qui se sont mal comportés ne reçoivent qu’un morceau de charbon. Quelle déception ! 😉

Tous ces événements n’empêchent pas de célébrer l’épiphanie, et de déguster le célèbre Roscón de Reyes. C’est la brioche des rois aux fruits confits à l’intérieur de laquelle se cache la fève (comme en France), et également un petit haricot sec. Celui qui trouve la fève peut mettre la couronne de roi, et la personne qui trouve le haricot doit payer le prochain Roscón. Bon appétit ! 😋

Pour les gourmands, vous pouvez découvrir ici la recette du Roscón. Si vous débutez en espagnol, lisez d’abord la recette à l’écrit, et visionnez la vidéo dans un second temps. Et n’oubliez pas que vous pouvez aller dans les paramètres et ralentir la vitesse quand vous regardez la vidéo. 

Cette tradition vous plait ?

Vous la connaissiez ? J’espère que cet article vous a été utile ! Maintenant que vous savez tout sur ce que célèbrent les Espagnols aujourd’hui, vous pouvez me dire si cette coutume vous plait !

Si vous aimez les fêtes et traditions, vous pouvez découvrir aussi mon article sur la fête nationale en Espagne. Vous pouvez également me raconter les pratiques dans votre pays ou culture : on y fête quelque chose le 6 janvier ? Laissez-moi vos impressions et vos anecdotes en commentaires. Vous pouvez également commenter la page Facebook du blog, ou vous retrouverez des contenus supplémentaires et exclusifs.

En attendant, je vous retrouve très prochainement pour d’autres articles à la découverte des curiosités de la langue et des cultures du monde hispanophone !

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Professeur agrégée d'espagnol, je partage ici des ressources utiles, pratiques et ludiques pour apprendre l’espagnol, améliorer votre niveau, et découvrir les cultures et curiosités hispanophones. !

25 commentaires

  • Virgo

    J’avais entendu parler de cette tradition en cours d’espagnol mais je ne l’ai jamais vécue en vrai. Et du coup, ça remplace Noël pour ce qui est du jour où les enfants reçoivent les cadeaux, c’est bien ça ?
    C’est marrant pour le Roscon. Je suis dans le sud-ouest de la France et c’est assez récent que les boulangeries et pâtisseries proposent des galettes à la frangipane pour les rois. Jusqu’à il y a une vingtaine d’années, on ne trouvait quasiment que la courrone aux fruits confits. La galette était d’ailleurs souvent appelée « galette parisienne » (pour bien faire comprendre que c’était un truc d’envahisseurs, lol). Maintenant que je sais qu’en Espagne, c’est la couronne qu’on mange pour les rois, je comprends mieux pourquoi cette particularité géographique ! (Outre notre esprit rebelle, #teamchocolatine :p) Merci pour cet article très instructif. ¿Y tu, que te han traido los Reyes?

    • Le blog d'espagnol

      Hola Virgo,
      Oui c’est ça! Les Rois mages remplacent le père Noël (Noël est quand même souvent fêté du point de vue religieux). et dans les zones frontalières, parfois les Rois mages se cumulent avec le père Noël. Este año, los Reyes me han traido libros y un collar. Ah… et je suis dans le sud-ouest aussi 😉

  • Nicolas

    Très intéressant de voir comment d’un pays à l’autre on vit certaines traditions communes. Merci pour cette immersion de l’autre côté des Pyrénées où cette fête semble tout de même plus importante que chez nous…

  • Camille Dufosse

    Hello, permièrement tu m’a donné faim avec le roscon. Ensuite merci. On ne peut pas voyager en ce moment et l’espagne me manque beaucoup. C’est un de mes pays coup de coeur pour ses habitant et son mode de vie .
    Merci pour tes apport sur cette tradition des rois qui ma ouvert l appetit

    Camille

  • Wendy

    C’est très mignon comme tradition, et ça semble bien plus poussé qu’en Belgique où la célébration consiste surtout à se régaler autour d’une galette ! Le folklore espagnol est très suivi par la population, je trouve ça très rassembleur. J’avais eu l’occasion d’assister aux fêtes de Barcelone et à la Pâque madrilène, j’avais été impressionnée à chaque fois par l’ampleur des célébrations, j’adore!

  • Christine

    Merci pour ce bel article qui me donne l’occasion de découvrir ton blog. J’aime beaucoup cette fête de l’Epiphanie dans la continuité de celle de Noël : simplicité, humilité sont à l’honneur !

  • Gaël

    Génial ! Je ne connaissais pas du tout cette tradition merci de nous la partager ! C’est marrant de constater les variations des traditions qui se mettent en place au fil des siècles ! je me suis régalé à lire cet article, ne manque plus qu’à goûter le Roscón de Reyes 🙂

  • magali cochez

    Merci pour ton article très intéressant. Je ne me doutais pas du tout que les rois mages avaient autant d’importance en espagne. Les enfants reçoivent-ils des cadeaux à Noêl et aux rois?
    Merci encore pour cette découverte

    • Le blog d'espagnol

      Traditionnellement, les enfants ne reçoivent des cadeaux qu’aux Rois Mages. Mais le Père Noël prend de plus en plus d’importance, et dans certaines familles, (surtout dans les régions frontalières), on cumule à présent les deux. Merci Magali, d’avoir pris le temps de laisser un commentaire!

  • Caroline

    Merci pour ce très bel article, l’Espagne me manque aussi. J’ai parcouru le camino de Santiago en 2016 et cet article me rappelle ce voyage pas comme les autres, spirituel et rempli d’Histoire.

  • Nathalie

    Un très chouette article! 🙂 Cela doit être vraiment incroyable à vivre quand on est enfant, et aussi adulte! 🙂 Tu fais bien de rappeler l’histoire des rois mages car elle n’est sans doute pas connue par tous et on voit parfois des galettes des rois débarquer dans les supermarchés avant Noël! ^^
    C’est marrant le haricot qui désigne celle/celui qui devra acheter la prochaine Roscón. 🙂
    Je te souhaite une belle continuation 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *