ser ou estar: comment bien traduire le verbe être français?
Grammaire

Ser ou Estar : comment traduire le verbe être français en espagnol? [+ INFOGRAPHIE🎁]

Quel que soit ton niveau en espagnol, tu as certainement remarqué qu’il existe en espagnol deux équivalents principaux au verbe être français : le verbe « ser » et le verbe « estar ».

Ainsi, en français, on dira : « Je suis énervé. », « Je suis Marie. », « Je suis enseignante. » ou « Je suis à Madrid. ». Pour tous ces exemples, nous utilisons un seul et même verbe : « être ». En revanche en espagnol, deux verbes différents nous permettront de traduire ces phrases : « ser »  et « »estar» ». Ainsi, on dira « Estoy enfadado. », « Soy Marie. », « Soy profesora. » ou « Estoy en Madrid. ». Nous avons donc deux verbes distincts pour en traduire un seul en français.

Quel casse-tête, non?

Attention ! J’exclus ici (volontairement) les temps composés. L’auxiliaire être français est dans ces cas-là traduit pas le verbe « haber », mais ce n’est pas le propos de cet article.

Que trouveras-tu dans cet article pour t’aider à comprendre la différence entre « ser » et « estar »?

Je vais commencer par t’expliquer pourquoi ces deux verbes coexistent en espagnol.

Ensuite, nous verrons ensemble comment conjuguer « ser » et « estar » au présent de l’indicatif.

Puis, je te listerai les principaux cas d’utilisation de ces deux verbes : cela t’aidera à savoir lequel tu dois choisir en fonction des situations.

Je te donnerai des astuces mnémotechniques pour retenir facilement les conditions d’emploi de chacun de ces verbes.

Enfin, tu pourras vérifier si tu as tout compris avec un exercice interactif.

En bonus, en fin d’article, tu pourras télécharger gratuitement une infographie qui résume cette leçon et t’aidera à la mémoriser. J’espère que ce contenu te sera 😊

Au premier abord…

Pour un francophone, surtout au début de l’apprentissage de l’espagnol, il est très difficile pour comprendre l’utilisation de ces deux verbes. Et de fait, on touche là à l’une des nuances les plus difficiles à intégrer. Souvent, pour simplifier, on résume la règle ainsi : le verbe « ser » exprime des caractéristiques permanentes. Par opposition, le verbe « estar » désigne des caractéristiques temporaires.

En réalité, si cette règle peut parfois fonctionner, la différence entre « ser » et « estar » est beaucoup plus complexe et subtile que cela.

D’ailleurs, il existe des ouvrages entiers rédigés par des linguistes de renom, qui cherchent à expliquer les nuances d’emploi entre ces deux verbes. Sans aller aussi loin, je vais essayer dans cet article de t’aider à savoir dans quels cas utiliser l’un ou l’autre.

Mais d’abord, essayons de comprendre…

Comment expliquer la coexistence des verbes « ser » et « estar » en espagnol ?

Ils viennent d’où, d’ailleurs, ces deux verbes?

Pour comprendre l’utilisation de deux verbes différents en espagnol, il faut s’intéresser à l’étymologie latine de ces deux verbes. « Ser » vient des mots latins « ESSE » et « SEDERE », qui signifient respectivement « exister » et « être assis ».

« Estar » quant à lui, provient du latin STARE : « se tenir debout ».

OK, mais pourquoi c’est important, tout ça?

Parce que cela nous permet de saisir plus facilement le fonctionnement utilisé par la langue espagnole. On comprend mieux alors que l’idée principale du verbe « “SER” » soit l’existence, l’essence de quelque chose. Ces concepts sont souvent résumés à l’idée de permanence. Au contraire, « estar » se réfère à l’état, la localisation, idées souvent envisagées comme temporaires.

Maintenant que tu as saisi la nuance entre les deux verbes, il va falloir apprendre à les conjuguer.

La conjugaison des verbes « ser » et « estar » au présent de l’indicatif

Avant de voir en détail dans quels cas utiliser les verbes « ser » et « estar », examinons déjà la conjugaison de chacun de ces deux verbes au présent de l’indicatif.

Ils sont irréguliers, il faut donc les apprendre par cœur

▶ Tu as du mal avec le par cœur? Moi aussi. Si ça intéresse, je te donne ici plein d’astuces pour apprendre le vocabulaire sans passer par les longues listes interminables, et surtout, je t’explique comment ne plus jamais l’oublier.

Pour en revenir à « ser » et estar, ce sont deux verbes très employés : tu vas les rencontrer très souvent au quotidien, ce qui va simplifier leur assimilation.

VERBE « SER »VERBE « ESTAR »
(yo) soy(yo) estoy
(tú) eres(tú) estás
(él /ella/ Vd.) es(él /ella/ Vd.) está
(nosotros /as) somos(nosotros /as) estamos
(vosotros /as) sois(vosotros /as) estáis
(ellos /ellas/Vds.) son(ellos /ellas/Vds.) están

DANS QUELS CAS UTILISER LE VERBE « SER » ?

Maintenant, voyons quelques situations concrètes dans lesquelles il faut utiliser le verbe « SER » pour traduire le verbe être français. Pour t’en rappeler, pense au mot « doctor » (docteur en espagnol). DOCTOR, ici, c’est également un acronyme, qui signifie Descriptions, Occupations, Caractéristiques, Temps, Origine et Relations. Dans tous ces cas, il convient d’employer « SER » pour traduire le verbe être français.

Passons en revue chacune des catégories ci-dessus en proposant quelques exemples.

Descriptions

Les descriptions sont les qualités essentielles qui définissent une personne ou une chose. Ces descriptions peuvent être des noms, des descriptions physiques, des nationalités et même des religions. Dans ce cas-là, il faut utiliser « ser » puisque l’on renvoie à l’essence même de la personne ou de l’objet décrit.

Par exemple : 
« Ella es María. Es alta, morena, y delgada. Es española. » (Elle, c’est María. Elle est grande, brune et mince. Elle est espagnole.)

Occupations (dans le sens de professions)

on emploie SER pour donner sa profession en espagnol

Une occupation, dans ce contexte, c’est ce que quelqu’un fait pour gagner sa vie ou comme passe-temps. En gros, si tu évoques la façon dont quelqu’un gagne sa vie ou remplit son temps, tu peux utiliser « ser ».

Yo soy profesora de español. Tú eres estudiante. (Je suis professeure d’espagnol. Tu es étudiant)

Caractéristiques

Les caractéristiques sont des descriptions de traits de caractère essentiels de la personnalité d’une personne. Ici encore, il faudra utiliser « ser » puisque cela renvoie à l’essence même de la personne ou de l’objet décrit.

Julia es inteligente y amable. (Julia est intelligente et sympathique.)

Temps

Pour désigner un temps, c’est-à-dire faire référence aux jours, à une date, une année ou à l’heure, on emploie « SER ».

Hoy es lunes. (Aujourd'hui, c'est lundi)
Son las cinco y veinticinco. (Il est 17 heures 25).

Origine

On emploie également « ser » pour se référer à l’origine au sens large. Cela recouvre en particulier l’endroit d’où provient une personne ou une chose. Le matériau dont est constitué un objet peut également être considéré comme une origine.

Yo soy española. (Je suis espagnole)
Este café es de Colombia. (Ce café est colombien.)
Este edificio es de hormigón. (Ce bâtiment est en béton.)

Relations

Les relations personnelles, telles que les liens familiaux, l’amitié et les relations amoureuses, sont également évoquées en utilisant « ser ».

Pedro es mi primo. (Pedro est mon cousin.)
Juan es mi marido. (Juan est mon mari.)
Catalina es mi jefa. (Catalina est ma chef.)


QUAND FAUT-IL UTILISER LE VERBE « ESTAR » ?

Comme je te le disais un peu plus haut, « estar » est utilisé pour évoquer les états temporaires et les situations. Si cette règle générale ne suffit pas, tu peux l’approfondir facilement et associer à ce verbe les deux mots suivants : le premier en espagnol (loco/a = fou en espagnol – c’est un mot que tu connais souvent à travers cette chanson mondialement connue de Shakira). LoCo sera ici l’acronyme de Localisation et Conditions. Si tu souhaites aller plus loin et être plus précis, c’est le mot français PLACE qui t’y aidera. Il te permettra de mémoriser qu’« estar » s’emploie pour évoquer la Position, la Localisation, l’Action, la Condition et l’Émotion.

Allons explorer tout ça plus en détails !

Position

La position fait référence à la position physique ou à la posture dans laquelle se trouve une personne ou une chose.

Estoy de pie. (Je suis debout.)
Mi abuelo está sentado en una silla. (Mon grand-père est assis sur une chaise.) 

Localisation

On emploi estar en espagnol pour localiser et parler de la situation

La localisation, c’est l’emplacement de quelqu’un ou de quelque chose. Cela décrit où il se trouve de manière permanente, temporaire ou conceptuelle.

El supermercado está en la ciudad de al lado (Le supermarché est dans la ville d’à côté.)
Estoy en la escuela; puedo estar en tu casa dentro de 20 minutos. (Je suis à l’école. Je peux être chez toi dans 20 minutes).
Este estudiante siempre está en la luna. (Cet étudiant est toujours dans la lune). 

Attention, il y a une exception ! Le lieu d’un événement ou d’une fête est décrit à l’aide de « ser », et non de « estar ».

La fiesta es en mi casa (La fête a lieu chez moi).

 Actions

 « Estar » est utilisé pour décrire les actions en cours de réalisation. Dans ce cas, il est suivi d’un participe présent (en -ando pour les verbes en -AR, et -iendo pour les verbes en -ER, -IR).

La traduction la plus fréquente de cette tournure en français est « être en train de ».

Exemples
Estoy leyendo un libro muy interesante. (Je suis en train de lire un livre très intéressant).
Estoy duchándome, pero el cuarto de baño estará libre dentro de 5 minutos. (Je suis en train de me doucher, mais la salle de bain sera libre dans 5 minutes.)

 Conditions

Les conditions physiques et mentales sont décrites à l’aide du verbe « estar ». Les choses susceptibles de varier sur plusieurs heures, jours ou même années peuvent entrer dans cette catégorie.

 Estoy muy cansada hoy. (Je suis très fatiguée aujourd’hui.)
Pedro está enfermo. (Pedro est malade.)

Émotions

On décrit aussi les émotions, les sentiments et sensations ou l’état d’esprit des personnes à l’aide du verbe « estar ».

Estoy triste. (Je suis triste.)
Está contenta porque acaba de entender la regla de gramática. (Elle est contente parce qu’elle vient de comprendre la règle de grammaire.)

Changements de signification avec les verbes « ser » et « estar »

Certains adjectifs ou participes passés peuvent être utilisés à la fois avec « ser » et « estar ». Dans ce cas, il faut être vraiment très attentif, car les mots en question prennent des significations différentes selon le verbe utilisé. Attention à ne pas te tromper, sous peine de dire complètement autre chose que ce que tu souhaites exprimer. Je ne vais pas te lister l’intégralité des cas, mais je te propose néanmoins un tableau récapitulant les cas les plus courants.

ADJECTIF OU PARTICIPE PASSESens avec « ser » Sens avec « estar »
abandonadoêtre négligé, peu soignéêtre abandonné
abiertoavoir l’esprit ouvertêtre ouvert (magasin)
aburridoêtre ennuyeuxs’ennuyer
anchoêtre largeêtre à son aise
blancoêtre de couleur blancheêtre pâle
buenoêtre bon, gentilêtre en bonne santé
calladoêtre réservé, réfléchise taire
cansadoêtre fatigantêtre fatigué
consideradoêtre courtoisêtre considéré, respecté
desenvueltoêtre de nature désinvolte, débrouillardeêtre défait, déballé, dépaqueté
despiertoêtre de nature éveilléeêtre éveillé (ne pas dormir)
despistadoêtre quelqu’un de distraitêtre perdu face à une situation déterminée
divertidoêtre divertissantse divertir
guapoêtre quelqu’un de beaus’être fait beau
interesadoêtre avide, cupides’intéresser à quelque chose
listoêtre intelligentêtre prêt
molestoêtre agaçantêtre fâché
orgullosoêtre quelqu’un d’orgueilleuxqui est fier de
paradoêtre timideêtre au chômage

Tu y vois un peu plus clair pour choisir entre « ser » et « estar » ?

Prends quelques temps pour assimiler les idées principales. Dès que tu te sentiras prêt, tu pourras vérifier si tu as compris l’essentiel, grâce à l’exercice interactif que j’ai créé pour toi.

 Avant de te lancer, je tiens à te mettre en garde. Les règles que je présente sont des repères généraux qui t’aideront à ‘y retrouver. Mais garde toujours en tête qu’une langue est flexible, selon le contexte, les régions… Reste donc ouvert et à l’écoute des natifs. tu verras que tu seras interpelés par certains emplois de ces verbes. Ce ne sont pas des normes figées. Sers-toi des règles que je t’ai proposées ci-dessus comme tremplin pour avancer et te lancer sans peur. Tu découvriras à l’usage d’autres nuances.

 Allez, prêt à te tester avec les exercices ? C’est parti !  

 » target= »_blank » rel= »noreferrer noopener »>http://<iframe src= »https://learningapps.org/watch?v=pxnmaqi6a20″ style= »border:0px;width:100%;height:500px » webkitallowfullscreen= »true » mozallowfullscreen= »true »></iframe>
 

Alors, tu as bien compris la règle? N’hésite pas à me laisser tes questions ou impressions en commentaires.

Un bonus rien que pour toi! 🎁

Pour te remercier d’avoir lu jusqu’ici, je te propose en bonus une infographie qui résume en un seul coup d’oeil les principales utilisations de ser et estar. Ainsi, tu mémoriseras bien plus facilement cette règle.

🎁 Pour obtenir ton infographie, remplis le formulaire juste en dessous (au pied de cet article) avec l’adresse e-mail sur laquelle je peux te l’envoyer ⬇⬇⬇✉

J’y ai même rajouté quelques points qui ne figurent pas dans cet article.
J’espère que ça t’aidera à progresser. J’attends tes retours avec impatience, et je te dis à très vite pour de nouveaux contenus!

▶ Si en attendant tu veux continuer à progresser, tu peux retrouver ici 9 faux-amis en espagnol à connaitre absolument pour éviter les quiproquos

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager :)

Professeur agrégée d'espagnol, je partage ici des ressources utiles, pratiques et ludiques pour apprendre l’espagnol, améliorer votre niveau, et découvrir les cultures et curiosités hispanophones. !

41 commentaires

  • Nicolas

    S’il y a bien une difficulté pour nous français quand on apprend l’espagnol c’est de savoir distinguer les moments d’utilisation de ces deux verbes. Outre la conjugaison « très particulière » qui vient rajouter de la difficulté :). Ton article résume bien je trouve tous les enjeux et clarifie la règle ! Merci Miren !!

  • Lara Tabatabai

    Soy Lara. Soy belgica. Soy professora de ingles. Soy amable y despitada. Yo siempre estoy en la luna. Estoy contenta porque acaba de entendre la regla de grammatica « ser/estar ». Estoy leyendo un articulo muy interesante. 😊

  • Marie

    Très très bien expliqué. J’ai enfin tout compris à cette règle difficile pour les français.
    Ma question est: y a-t-il des exemples où la règle n’est pas appliquée pour des raisons littéraires. Je pense notamment à la poésie où l’on contourne parfois les règles pour faire une figure de style, accentuer un effet.
    Peut-être utiliser estar avec la profession pour insinuer le fait que la personne change sans cesse de métier?

    Bref je m’égare, merci pour cet article, ça va bien m’aider à l’avenir !

    • Le blog d'espagnol

      Merci Marie. Et pour répondre à ta question, oui les exceptions et curiosités abondent. ce n’était pas l’objet de cet article qui se voulait plus généraliste et synthétique, mais ta question me donne l’idée d’y consacrer un/des articles prochainement. A très vite!

  • Allan Copywriter

    Ça me rappelle des souvenirs ! 😃
    C’est vrai qu’on pourrait penser que les deux s’appliquent aléatoirement hors ce n’est pas le cas ! A l’oreille je pense les utiliser par habitude, mais je n’avais jamais reçu d’explications concrètes sur l’utilisation de l’un ou de l’autre. Merci à toi ! 🙏🏻

  • Aline - Design humain

    C’est fascinant de voir comme deux langues peuvent fonctionner différemment ! Et c’est aussi intéressant de se dire que cela peut modifier la façon dont on pense… J’imagine que le verbe être prend du coup un sens un peu différent pour les espagnols et cela leur fait penser aux choses un peu différemment !

  • Anne Prudent

    4 erreurs dû à mon fonctionnement de cerveau bizarre. Dès que les petites étiquettes cachaient les mots estar et ser, je me suis trompé de côté.
    Quoi qu’il en soit, cela montre la grande efficacité de tes explications 🙂 et cela m’évitera d’utiliser ces deux verbes presque au hasard (mais ça marche souvent)

  • Bastienne

    C’est super bien résumé et expliqué. Perso, je n’ai jamais eu trop de mal à savoir distinguer les 2 verbes. Et lorsque je suis allée en Amérique du Sud, j’ai trouvé super chouette d’avoir une personne en moins à utiliser (vosotros) haha (l’art de se réduire les difficultés). Mais le verbe être est transformé dans certains pays aussi (sos au lieu de eres en Argentine).

  • Virgo

    Je ne connaissais pas ces moyens mémotechniques « doctor » et « place » pour lister et retenir les situations dans lesquelles employer l’un ou l’autre, je trouve ça hyper pratique !C’est clair que c’est une des difficultés classiques de l’espagnol (et que parfois, on se trompe encore alors qu’on pensait enfin maîtriser le truc !) mais que je trouve intéressante parce qu’on se rend compte des divers sens qu’on met dans « être » en français, sans s’en rendre compte. C’est ce qui est fascinant dans l’apprentissage des langues, c’est que c’est aussi un miroir sur la façon dont notre langue maternelle construit notre monde.

  • Virgo

    Je ne connaissais pas ces moyens mémotechniques « doctor » et « place » pour lister et retenir les situations dans lesquelles employer l’un ou l’autre, je trouve ça hyper pratique !
    C’est clair que c’est une des difficultés classiques de l’espagnol (et que parfois, on se trompe encore alors qu’on pensait enfin maîtriser le truc !) mais que je trouve intéressante parce qu’on réalise les divers sens qu’on met dans « être » en français sans s’en rendre compte. C’est ce qui est fascinant dans l’apprentissage des langues étrangères, c’est que c’est aussi un miroir sur la façon dont notre langue maternelle construit notre monde.

  • Sandy Delado

    Pourquoi on ne nous apprend pas comme cela à l’école?
    Merci pour ces précisions très intéressantes, ce qui m’a permis de mieux comprendre.
    Si je me souviens bien de mes cours d’espagnol (cela commence à remonter à loin…) :
    – Ser malo : être mal (dans le sens méchant)
    – Estar malo : être mal, dans le sens malade

  • nathalie

    Excellent article que j’ai transmis à mon fils qui est également en train d’essayer de comprendre cette subtilité, par contre je n’ai as réussi à accéder à la vidéo en bas de ton article, peut-être est-ce un bug qui vient de mon côté ! Encore merci

  • Sophie

    Super, merci pour cet article on y voit beaucoup plus clair sur la manière d’utiliser ser ou estar! Et j’ai découvert l’exception pour le lieux de la fête où le verbe ser est utilisé ;).

  • Jerome

    Es un artículo muy completo, ¡bien hecho! 😀

    Cet article tombe à point puisque je suis en train de réapprendre l’espagnol avec l’application Busuu et je vais me rendre à un mariage à Toledo sous peu. Donc j’avais vraiment besoin de cet article, merci.

    Hélas, comme en français et beaucoup d’autres langues, il y a toujours des exceptions et j’ai particulièrement apprécié la manière dont tu les as expliquées : c’est clair et facile à comprendre. J’ai particulièrement aimé la petite introduction historique. En effet, en tant que prof à l’école, on évite souvent de répondre à la question légitime des élèves qui est « pourquoi ? » en leur répondant « c’est comme ça », car on n’a pas le temps.

    C’était très bien vu de glisser un lien vers un autre article en parlant du « par coeur ». Tu réponds à un réel besoin avec un timing parfait. Et l’exercice interactif était très sympa : à ma grande surprise, je n’ai eu aucune erreur, ce qui prouve que ton article était très clair et m’a beaucoup aidé. Merci ! 🙂

  • Fraiz

    Bonjour
    Merci pour cette leçon très claire et très détaillée. Je comprends beaucoup mieux. Par contre je n’ai pas eu accès aux exercices. Impossible d’ouvrir quoi que ce soit.
    Cordialement

  • Perrine

    Totalement novice en espagnol, je pense que cet article est précieux pour ceux qui le pratique! C’est très bien expliqué et on comprend bien la différence et comment utiliser « ser ou estar ».

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.