enclise-en-espagnol
Grammaire

L’enclise et la place des pronoms en espagnol

“Voy a explicarte una regla de gramática. Luego, podrás memorizarla estudiándola tranquilamente. Si no la entiendes, podré repetírtela otra vez.” A la lecture de ces phrases, ton attention a sûrement été attirée par les mots en gras. Et en particulier par la place des pronoms. Il s’agit d’un phénomène étrange pour les francophones, mais très courant en espagnol : l’enclise.

En effet, en français, les pronoms seraient placés très différemment : «  Je vais t’expliquer une règle de grammaire. Ensuite, tu pourras la mémoriser en l’étudiant. Si tu ne la comprends pas, je pourrai te la répéter encore. »

Dans l’article précédent, nous avons vu comment ne plus confondre les pronoms « lo », « la », « le ». Et plus globalement, comment fonctionnent les pronoms COD et COI. Aujourd’hui, nous allons encore plus loin. Car il ne suffit pas de connaitre les pronoms et de savoir les choisir. Encore faut-il aussi savoir où les placer. Et s’il y en a plusieurs, dans quel ordre les agencer ? Avant le verbe ? Après ? Lequel placer en premier ? Autant de questions auxquelles je réponds dans cet article.

Commençons par un petit rappel des différents pronoms en espagnol

Pronoms CODPronoms COIPronoms réfléchis
me (me)me (me)me (me)
te (te)te (te)te (te)
lo (le)
la (la)
le (le)
le (le)se (se)
nos (nous)nos (nous)nos (nous)
os (vous)os (vous)os (vous)
los/ las/ les (les)les (les)se (se)

Nous avons détaillé et largement expliqué les deux premières colonnes ici. Les pronoms réfléchis, eux, sont utilisés avec les verbes pronominaux comme llamarse (Yo me llamo, tú te llamas…)

Par exemple (Yo) Me llamo Mirentxu (Je m’appelle Mirentxu)

Dans quel ordre mettre les pronoms s’il y en a plusieurs ?

Contrairement au français, en espagnol, c’est toujours le pronom COI qui est placé en premier. S’il y a deux pronoms, on suit donc l’ordre COI + COD.

Par exemple. : ¿Me prestas tu libro? (Tu me prêtes ton livre ?) → 

ordre-pronoms-enclise-en-espagnol-ordre

Pour répondre à cette question, il faut suivre le raisonnement suivant :

Je prête quoi ? => le livre, substitué par le pronom lo (COD)

Je prête à qui ? => à toi, remplacé par le pronom te (COI)

On place le COI avant le COD, et cela nous donne : « Sí, te lo presto. » (Oui, je te prête.)

Attention au cas particulier : deux pronoms de la troisième personne.

Lorsque deux pronoms COI et COD de la 3e personne sont compléments du même verbe, il faut remplacer le pronom COI « le » ou « les » par « se ». Cela évite trop de répétition du son « L » et permet de rendre le discours plus clair.
Par exemple :
« Compré un regalo a mi madre ». (J’ai acheté un cadeau à ma mère.)

enclise-en-espagnol-se-les-le

Si on suit la règle de base, on obtient le raisonnement suivant.

J’ai acheté quoi ? => un cadeau, substitué par le pronom lo (COD)

J’ai acheté à qui ? =>  à ma mère,  remplacée par le pronom le (COI)

Le COI précédant toujours le COD, j’obtiens la phrase : « Se lo compré ».

Mais…

Comme je suis en présence de deux pronoms de la troisième personne, je transforme le pronom « le » en « se », et j’obtiens la forme correcte : «  Se lo compré. » (Je le lui ai acheté.).

Dans les exemples que nous avons pris jusqu’à présent, les pronoms se placent devant le verbe, comme en français. Mais tu as pu voir dès les premières phrases de cet article que ce n’est pas toujours le cas. Parfois, on doit pratiquer ce que l’on appelle l’enclise.

Qu’est-ce que c’est, l’enclise en espagnol ?

C’est le fait de souder le pronom à la fin du verbe auquel il se rapporte. Dans ce cas, verbe et pronom ne font plus qu’un seul mot. Dit comme ça, cela peut paraitre compliqué, mais c’est pourtant un concept que tu manipules depuis tes débuts en espagnol. Par exemple, dans le verbe « llamarse » le « se » est en enclise à la fin de l’infinitif du verbe « llamar ».

On peut l’utiliser tout le temps, l’enclise en espagnol ?

Eh bien non ! La plupart du temps, on ne pratique pas l’enclise, comme tu as pu le voir dans les exemples ci-dessus. L’enclise ne peut s’utiliser qu’à trois temps différents. Il s’agit de :

  • L’infinitif (-ar, -er, -ir)
    Exemple. : Voy a explicarte la regla de gramática.
    Je vais t’expliquer la règle de grammaire.
  • Le gérondif (-ando, -iendo)
    Exemple : Estoy explicándote. Je suis en train de t’expliquer.
  • L’impératif affirmatif (ordre direct affirmatif)
    Ex. : ¡Explícale la regla de gramática!  Explique-lui la règle de grammaire !

Avec l’enclise en espagnol, attention à l’accentuation !

Tu te souviens de la règle de l’accent tonique ? Tu as besoin d’une petite révision ? Je regarder cette vidéo.

Pour résumer brièvement :

  • Les mots terminés par une voyelle, un –s ou un –n sont accentués sur l’avant-dernière syllabe.
  • Les mots terminés par une consonne sauf –s et –n sont accentués sur la dernière syllabe.
  • Les exceptions portent un accent écrit

Logiquement, lorsqu’on vient souder un ou plusieurs pronoms à la fin d’un verbe, l’accent tonique est déplacé. Or, lorsqu’on verbe est conjugué, il ne faut plus changer son accentuation tonique (sous peine qu’il ne soit plus identifié sous sa bonne forme par les interlocuteurs). Il faut veiller à conserver l’accentuation de base, c’est-à-dire l’accentuation qui existait avant enclise. Et donc,  pour conserver la place de l’accent tonique initial, il peut être nécessaire rajouter un accent écrit sur la forme verbale.

Voici le raisonnement détaillé :

Exemple. : Estoy preparando mi clase. (Je suis en train de prépares mon cours).

Le mot « preparando » est terminé par un -O (= une voyelle). L’accent tonique porte donc sur le dernier A.=> preparando.
Si je remplace « clase » par le pronom correspondant (COD féminin singulier : on dit « la clase »), alors je vais devoir venir coller le pronom « la » à la fin du verbe.

=>  Estoy  preparandola (Je suis en train de la préparer). Mais si je laisse le mot écrit comme ça, l’accent tonique se déplace sur le -O (preparandola ).

Pour maintenir l’accent initial, je dois donc rajouter un accent écrit sur le -A, ce qui donne finalement : « Estoy  preparándola ».

Règles particulières pour l’enclise à l’impératif 

Quand un verbe conjugué à la première personne du pluriel de l’impératif  (nosotros) est suivi du pronom nos, le –s final de la forme verbale disparaît. Par exemple, avec la forme « Vamos ». Si on y soude le pronom « nos », on ne dira pas « Vámosnos », mais « Vámonos »

De plus, lorsqu’un verbe conjugué à la deuxième personne du pluriel de l’impératif est suivi du pronom os, le –d final de la forme verbale disparaît. Ainsi, averc le verbe « sentarse », par exemple, on ne dira pas « Sentados », mais bien « ¡Sentáos! » (Asseyez-vous !)

Attention : Il existe une seule exception. Avec le verbe « ir » qui conserve son –d  final (ce qui permet de maintenir deux syllabes). On dira donc «  ¡Idos! »  (Allez-vous en !)

Parfois, l’enclise en espagnol est facultative

Avec les périphrases verbales (= présence d’un verbe conjugué et d’un verbe non conjugué au sein d’une même phrase), l’enclise est facultative. La périphrase verbale la plus connue est la forme « estar + gérondif » (pour traduire le français « être en train de »). C’est donc l’exemple que je vais prendre pour te monter comment ça fonctionne.

Reprenons la phrase  « Estoy preparando mi clase ». Si je veux utiliser le pronom, j’ai deux solutions:

  • Soit je fais l’enclise : « Estoy preparándola ».
  • Soit je place le pronom avant le verbe : “La estoy preparando”.

Les deux formes dont correctes, c’est à toi de choisir. Il n’y a que quand le sujet se trouve après le verbe que l’enclise est systématique. On la retrouve notamment dans la forme d’introduction des contes : « Érase una vez… » (Il était une fois).

Pour résumer l’essentiel

Quand il y a deux pronoms, qu’il y ait enclise ou pas, on place toujours le COI avant les COD.

L’enclise est obligatoire à l’infinitif (llamarse), au gérondif (preparántode) et à l’impératif affirmatif (explícale).

L’enclise est facultative lorsque le verbe à l’infinitif ou au gérondif est précédé d’un auxiliaire ou d’un semi-auxiliaire. C’est ce que l’on appelle une périphrase verbale.

On passe à la pratique ?

Je te propose un premier exercice. Tu peux passer l’exercice en plein écran en cliquant en haut à droite de l’image. N’oublie pas les accents! Tu peux soit faire des copier/coller ceux ci : á é í ó ú, ¿, ¡ soit télécharger lexibar spanish. Si tu es connecté sur un ordinateur, tu peux aussi utiliser les raccourcis clavier :

á ALT + 160 / í ALT + 161/ ó ALT + 162 / ú ALT + 163/ ñ ALT + 164 / ¡ ALT + 173/ ¿ ALT + 168

Prêt pour le premier exercice? C’est parti!

Un peu plus difficile maintenant!

C’est à toi de décider s’il faut faire l’enclise ou pas 😀

Et voilà!

Tu sais tout sur l’enclise en espagnol! J’espère que cet article et les exercices te seront utiles.

Je te laisse m’écrire tes remarques, questions ou même tes propres exemples en commentaires .⤵. Tu peux également retrouver d’autres contenus sur la page Facebook du Blog, ou sur Instagram.

Si cet article t’a plu et que tu penses qu’il peut être utile à quelqu’un d’autre, n’hésite pas à le liker 👍 , et à le partager sans modération ! 🙏 😘

Et on se retrouve très prochainement avec d’autres contenus pour progresser facilement en espagnol depuis chez toi. En attendant, n’oublie pas de passer à l’action et de pratiquer ! 


Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager :)

Professeur agrégée d'espagnol, je partage ici des ressources utiles, pratiques et ludiques pour apprendre l’espagnol, améliorer votre niveau, et découvrir les cultures et curiosités hispanophones. !

15 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.