feria-de-abril
culture,  Traditions,  Vie en espagne,  Voyager

Feria de Abril à Séville : tout savoir sur cette fête incontournable

Définir en quelques mots la Feria de Abril (Foire d’avril, en français) c’est mission impossible ! Il faut au minimum un article entier pour aborder les nombreux éléments qui font de cet événement culturel printanier un incontournable de l’agenda culturel espagnol. Il s’agit probablement de la fête andalouse la plus populaire et traditionnelle d’Espagne. Avec la Semaine Sainte, c’est l’un des événements les plus importants pour les Sévillans : une semaine folle de fêtes, divertissements en tous genres, danse, musique, gastronomie… Bref, bonne ambiance assurée.

La Feria de Abril, qu’est-ce que c’est exactement ?

La Feria de Abril, aussi appelée Feria de Sevilla, c’est LA grande fête populaire qui a lieu chaque année à Séville, en Andalousie.

Elle débute deux semaines après la fin des processions de la Semaine Sainte. Certaines années, donc, elle porte mal son nom, puisqu’elle peut avoir lieu en avril, mais aussi en mai.

À l’origine : une foire aux bestiaux

Pour trouver l’origine de la Feria de Abril, il faut remonter à l’année 1842. À l’époque, Séville traversait des moments difficiles. La ville tentait de se remettre de la crise économique provoquée par l’invasion française. Au mois d’octobre 1842, un ouragan dévaste la ville. Suite à ce désastre, pour relancer l’économie, José María Ibarra et Narciso Bonaplata, (respectivement originaires de Bilbao et de Barcelone) ont eu l’idée d’organiser une foire annuelle pour acheter et vendre du bétail, et relancer le commerce.

On est donc très loin de l’ambiance actuelle. Mais au fil des ans, l’aspect festif de cette foire aux bestiaux, présent dès les premières rencontres, a pris le pas sur l’aspect commercial.

 De nos jours : la fête espagnole par excellence

De nos jours, la Feria de Abril est une vraie fête, et a perdu le côté commercial de la foire aux bestiaux. On n’y trouve plus du tout d’animaux à vendre. Au contraire, on s’y rend pour passer un bon moment, se balader, déguster des spécialités gastronomiques et surtout, chanter et danser.

Ainsi, l’atmosphère déborde de couleurs, musique et bonne humeur. Au fil des ans, les Sévillans ont façonné cette fête à leur image, jusqu’à ce ces 7 jours soient désormais considérés comme l’une des expressions les plus uniques du patrimoine festif espagnol.

Le costume typique

Les participants à la fête revêtent en général les vêtements andalous typiques. C’est l’une des pièces maîtresses de la Feria de Séville. Les hommes portent un costume traditionnel de la campagne. Les femmes, elles, portent la robe populairement connue sous le nom de « robe gitane ». On l’appelle aussi robe de flamenco. C’est d’ailleurs le vêtement régional le plus connu par-delà les frontières espagnoles.

feria-de-abril-robe-flamenco

Il s’agit d’une robe en percale, dont la jupe se termine en bas par un ou plusieurs volants plus ou moins ornés. Et les accessoires ont toute leur importance : un châle, des broches pour le tenir, des bracelets, des boucles d’oreilles, des barrettes et des fleurs dans les cheveux… Le tout, bien évidemment, assorti !

Chants et danses

Mêlant danse et chant, la musique typique traditionnelle associée à la Feria de Abril, c’est la Sevillana. Devenue populaire dans le monde entier, c’est l’une des danses les plus pratiquées d’Espagne.

feria-de-abril-sevillana

Les « sévillanes » se dansent à deux, par séries de quatre. Chacune des Sevillanas se divise à son tour en trois parties , appelées « tercios ». La danse est rythmée par la musique et le chant, le tout en parfaite synchronisation.

Casetas et gastronomie: incontournables de la Feria de Abril

La Feria de Abril est synonyme de rencontres entre amis et en famille. Tout le monde se retrouve dans les Casetas, sortes de petits kiosques ou de baraques éphémères. Il y en a plus d’un millier, certaines privées, d’autres publiques, montées spécifiquement pour l’occasion.

On s’y retrouve pour partager un bon moment, rire, danser des sevillanas, et boire un verre (par exemple, de rebujito, la boisson traditionnelle des Ferias andalouses).

Feria-de-Abril-casetas

Bien évidemment, on se restaure, aussi. La gastronomie andalouse est à l’honneur, avec le traditionnel « pescaíto » (friture de petits poissons), mais aussi des tapas, de la charcuterie, du fromage, des tortillas (omelettes de pommes de terre ou omelette à la crevette). Les desserts traditionnels ne sont pas en reste. Churros et buñuelos sont servis soit avec du chocolat chaud, soit différents accompagnements tout aussi sucrés.

Chevaux et taureaux : des symboles forts de la Feria de Abril

L’un des clous du spectacle de la Feria de Abril, c’est le traditionnel « paseo de caballos ». Il s’agit d’un défilé en calèche. De midi à 20 heures, de magnifiques spécimens équins et un large éventail de belles calèches parcourent les rues de Séville. 

feria-de-abril-défilé-chevaux

Par ailleurs, la ville de Séville a également une grande tradition taurine. Hors de question d’organiser une Feria de Abril sans corridas. Pour un torero, pouvoir exercer son art durant ces festivités dans les arènes de la Maestranza est un grand honneur, qui peut lui donner de grandes opportunités ultérieurement.

C’est vraiment difficile de rendre compte de l’ambiance qui règne lors de la Feria de Abril par de simple mots. Le mieux, c’est de le voir, ou de le vivre. Mais en attendant que tu puisses aller sur place, je te laisse une petite vidéo à regarder. C’est l’Ayuntamiento de Sevilla (la Marie de Séville) qui l’a réalisée et diffusée. Cela va te permettre de t’en faire une idée plus précise, car elle condense l’essentiel de la fête en quelques minutes.

Alors, ça te plait?

Feu d’artifice final de la Feria de Abril

À la fin des festivités, un magnifique feu d’artifice vient clore la Feria de Abril. Puis, les casetas sont démontées, et Séville retrouve un rythme un peu plus calme jusqu’à l’année suivante.

Tu connaissais la Feria de Abril ? Tu y es déjà allé ? N’hésite pas à partager tes souvenirs avec nous en commentaires.

Si tu as aimé cet article, je te propose de découvrir une autre fête espagnole: la fête nationale du 12 octobre.

Tu peux également retrouver d’autres contenus sur la page Facebook du Blog, ou sur Instagram.

Si cet article t’a plu et que tu penses qu’il peut être utile à quelqu’un d’autre, n’hésite pas à le liker 👍, et à le partager sans modération ! 🙏 😘

Et on se retrouve très prochainement avec d’autres contenus pour progresser facilement en espagnol depuis chez toi.

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager :)

Professeur agrégée d'espagnol, je partage ici des ressources utiles, pratiques et ludiques pour apprendre l’espagnol, améliorer votre niveau, et découvrir les cultures et curiosités hispanophones. !

18 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.