9 faux amis à connaître absolument pour éviter les quiproquos
Vocabulaire

9 faux amis en espagnol à connaître absolument pour éviter les quiproquos

Ne vous méprenez pas ! Je ne vais pas vous parler ici d’histoires d’amitié qui finissent mal. Je ne vais pas non plus évoquer des trahisons géopolitiques entre la France et l’Espagne. Les faux amis en espagnol dont je vais vous parler aujourd’hui, ce sont des mots de deux langues différentes qui se ressemblent en apparence, mais dont le sens est très différent.

L’espagnol et le français, comme toutes les langues issues d’une même origine, partagent de nombreux termes et il est souvent facile de déduire le sens d’un mot inconnu en partant (quand c’est possible) de son équivalent phonétique dans l’une ou l’autre langue. Et dans de nombreux cas, cela fonctionne bien.

Pourtant, dans un certain nombre de cas, cela ne marche pas. Vous êtes alors en présence d’un faux-ami  : la traduction parait simple, mais le sens réel du mot est tout autre…

Pourquoi est-il important de connaître et d’apprendre les faux-amis en espagnol ?

Apprendre les principaux faux-amis en espagnol va vous permettre d’éviter bon nombre de situations embarrassantes. Je suis certaine que vous ne souhaitez pas que l’on croie que vous êtes « enceinte » alors que vous voulez simplement dire que vous êtes embarrassée. Ou bien que vous préférez éviter que votre ami hispanophone pense que vous voulez enfermer son chat dans le réfrigérateur…

Des situations gênantes comme celles-ci, il y en a des dizaines… Et même si le ridicule ne tue pas, je crois que vous préférerez les éviter le plus possible. Alors, un conseil : retenez bien les faux-amis !

Pour cela, je vous propose aujourd’hui d’analyser en détail 9 faux-amis très courants entre le français et l’espagnol. Et si vous vous prenez au jeu et que vous avez envie de plus, vous pourrez télécharger en fin d’article des flashcards exclusives et pratique pour retenir facilement ces mots piégeux.

Allez, vous êtes prêts ? C’est parti !

Faux ami en espagnol N° 1 : Embarazada

Lorsqu’on est francophone, ce mot semble signifier : embarrassée.

En réalité, il veut dire : enceinte.

Je suis sûre que vous vous sentiriez vraiment mal si, lorsque face à une situation déjà gênante, vous cherchez à vous excuser et à faire part de votre confusion, et votre interlocuteur vous répond « de combien de semaines ? » en regardant votre ventre, parce qu’il croit que vous êtes enceinte…

embarazada faux ami en espagnol

Là, pour le coup, vous seriez encore plus « embarrassée ».

Alors, retenez, bien que pour traduire votre embarras, l’adjectif adéquat est plutôt « confuso /a ».

Faux ami N° 2 : Discutir

Lorsqu’on est francophone, ce mot semble signifier : discuter.

En réalité, il veut dire : argumenter, débattre, se disputer.

Alors, n’invitez surtout pas vos nouveaux amis hispanophones à discutir : ils se demanderaient vraiment pourquoi vous voulez créer des problèmes là où il n’y en a pas. Préférez plutôt les inviter à « charlar », « hablar » ou autour d’un verre et quelques tapas.

Faux ami N° 3 : Nombre

Lorsqu’on est francophone, ce mot semble signifier : le nombre

En réalité, il veut dire : le prénom.

Ce mot fait partie des tout premiers faux-amis que vous serez amenés à utiliser et à maîtriser en espagnol pour éviter des confusions dès le premier contact avec quelqu’un. Dès que vous ferez la connaissance d’hispanophones, il faudra vous présenter. Je vous ai expliqué comment le faire ici.

Si vous voulez parler de nombre, vous pourrez utiliser le mot « número » en espagnol !

Faux ami N° 4 : Gato

Lorsqu’on est francophone, ce mot semble signifier : gâteau.

En réalité, il veut dire : chat.

gato un faux ami en espagnol

Imaginez la situation : vous êtes invités à manger chez des amis hispanophones. Vous voulez leur faire découvrir une spécialité française, et vous avez donc porté un bon gâteau dont vous avez le secret pour le dessert. Et en arrivant, vous leur demandez « ¿Puedes poner el gato en la nevera ? » (Tu peux mettre le chat au réfrigérateur ?). Je pense que votre ami va vous regarder avec de grands yeux ronds, et vous demander pourquoi vous voulez faire du mal à son chat.

Dans ce contexte, la phrase correcte sera plutôt : demandez « ¿Puedes poner el pastel en la nevera ? » (Tu peux mettre le gateau au réfrigérateur ?).

Faux ami N° 5 : Enfermar

Lorsqu’on est francophone, ce mot semble signifier : enfermer.

En réalité, il veut dire : tomber malade.

Enfermar n’a rien à voir avec l’enferment. Il veut simplement dire « Tomber malade ». Ne vous méprenez donc pas si quelqu’un vous dit « estoy enfermo ». Pas besoin de sortir la caisse à outils pour aller libérer votre interlocuteur en forçant une serrure récalcitrante. Mieux vaut vous diriger vers l’armoire à pharmacie si vous voulez vraiment l’aider 😉

 Faux ami N° 6 : Salir

salir un faux ami en espagnol

Lorsqu’on est francophone, ce mot semble signifier : salir.

En réalité, il veut dire : sortir.

Le verbe « salir » en français est presque toujours connoté négativement. On parle de salir un vêtement, mais on salit aussi une réputation… Pour traduire cette idée en espagnol, on utilisera le « ensuciar. » Le mot « salir » existe également en espagnol, mais avec un tout autre sens : il « sortir »… Rien à voir, donc ! Mémorisez bien ces deux acceptions si vous voulez éviter de drôles de confusions.

Faux ami N° 7 : Débil

Lorsqu’on est francophone, ce mot semble signifier : débile, idiot.

En réalité, il veut dire : faible.

Dans le même ordre d’idée des mots connotés négativement dans une langue et pas dans l’autre, « débile » en français est très péjoratif. On sous-entend que la personne n’a pas toutes ses facultés mentales. Ce n’est pas le cas du tout en espagnol, où « débil » veut juste dire « faible » (le contraire de fort).

Faux ami N° 8 : Sol

Lorsqu’on est francophone, ce mot semble signifier : sol.

En réalité, il veut dire : soleil.

Si jamais vous faites tomber un objet, ne dites pas à un hispanophone qu’il est « en el sol ». Il comprendrait « dans le soleil ». Utilisez plutôt le mot « suelo » pour désigner le sol.

Faux ami N° 9 : Constipado

Lorsqu’on est francophone, ce mot semble signifier : constipé.

constipado faux ami en espagnol

En réalité, il veut dire : enrhumé.

Imaginez la situation : vous invitez par SMS votre nouvel ami hispanophone à sortir faire la fête avec vous dans la soirée. En réponse, vous recevez le message suivant : « No puedo sair contigo esta noche, estoy constipado. » En tant que francophone, vous allez probablement éclater de rire. Et pourtant, en espagnol, rien de plus banal. En fait, « constipado/a » signifie être enrhumé ou malade. Ou tout simplement avoir le nez bouché.

Et si vous vous trouviez dans une situation délicate lors d’un voyage en Amérique latine ou en Espagne, et que vous deviez solliciter un remède contre la constipation, employez le mot « estreñido /a », sinon, cela risque d’être contreproductif !

Pour aller plus loin avec les faux amis en espagnol

J’espère sincèrement que ce petit tour d’horizon de quelques faux-amis vous a fait rire, et surtout qu’il vous sera utile. Comme vous pouvez vous en douter, il existe de nombreux autres faux-amis entre le français et l’espagnol. Vous avez aimé cet article ? Vous avez envie de découvrir d’autres faux-amis ?

Pour vous remercier de m’avoir lue, je vous offre gratuitement des flashcards illustrées qui vous aideront à assimiler facilement et de manière ludique de nombreux autres mots piégeux de l’espagnol. Elles vous permettront de découvrir d’autres faux-amis afin d’éviter les malentendus. N’hésitez pas à les télécharger, et à me dire si ça vous aide !

Et malgré tout, j’en ai sûrement oublié. Je vous mets donc au défi d’en trouver d’autres et de les partager ici en commentaires, ou sur la page Facebook du blog. Et je vous dis à très vite pour d’autres contenus.

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager :)
  •  
    102
    Partages
  • 102
  •  
  •  
  •  
  •  

Professeur agrégée d'espagnol, je partage ici des ressources utiles, pratiques et ludiques pour apprendre l’espagnol, améliorer votre niveau, et découvrir les cultures et curiosités hispanophones. !

Un commentaire

  • Nicolas

    Ahah !! J’étais certain que “debil” et “embarazada” allaient faire partie de ton article dès que j’ai lu le titre !! Fuat dire se sont des souvenirs du collège / lycée qui ne s’oublient pas. Comme quoi… Merci en tous cas pour ces nouveaux mots.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *