hay-ahi-ay
Apprendre les bases,  Grammaire,  Orthographe,  Vocabulaire

Différence entre hay ahí et ay: comment ne plus jamais les confondre ?

Chez tous les francophones qui commencent à étudier l’espagnol, une même difficulté se reproduit souvent. Il existe des mots qui ont la même prononciation, mais que s’écrivent différemment. Leur sens aussi, évidemment, est distinct. Et c’est compliqué, par exemple, de faire la différence entre hay ahí et ay

Ces mots sont très ressemblants, et posent souvent souci car il est difficile de s’y retrouver. En effet, ils sont utilisés dans des situations très différentes et les erreurs sont généralement assez fréquentes. Ainsi, les confusions entre « hay », « ahí » et « ay » sont monnaie courante. D’autant plus qu’il arrive de temps à autres de les retrouver au sein d’une même phrase. Beaucoup se mélangent les pinceaux quand ils essaient de faire la différence entre hay ahí et ay.

 
différence-hay-ahí-ay-difficile

Il est donc fondamental de bien les différencier. Il faut en maitriser l’orthographe à l’écrit, et bien les remettre en contexte à l’oral. C’est ce que nous allons apprendre à faire ensemble tout de suite. Et tu vas voir, si on s’y prend bien et avec quelques astuces, ce n’est pas si compliqué.

“Hay” : Il y a

 

Pour repérer le sens du mot « hay », c’est facile. Il commence par un H, qui nous renvoie, par association d’idée, au verbe « Haber » (tous deux ont en commun ce « h » initial.

 

« Haber » est un mot que l’on traduit souvent par « avoir ». Attention, contrairement au verbe « tener », celui-ci n’exprime jamais la possession. Si tu veux plus de détails à ce sujet, je t’invite à aller lire cet article, qui t’explique, entre autres, comment différencier facilement « haber » et « tener ».

 

Ici, « hay » correspond à la forme impersonnelle de ce verbe. Elle est utilisée pour exprimer l’existence de quelque chose, et se traduit lza plupart du temps en français par « il y a ».

 

Par exemple, on dira : « Hay un paquete sobre la mesa » (Il y a un paquet sur la table.).Ou alors, « Hay artículos interesantes en este blog » (Il y a des articles intéressants sur ce blog.)

 
hay-il-y-a

Jusque-là, c’est plutôt simple, non ? La difficulté consiste à ne pas confondre ce mot avec les deux autres. Notamment, le « ay », qui s’écrit exactement de la même manière, mais sans le « H » muet.

“¡Ay!” : l’exclamatif

Ce ¡ay ! là, il est typique ! On retrouve cette interjection au quotidien, et elle symbolise bien l’univers hispanophone

Il s’agit d’une exclamation, qui peut avoir différent sens. Elle sert à exprimer toute une palette d’émotions, de la honte à la peur ou à quelque chose qui arrive à quelqu’un, en passant par l’encouragement. On peut le traduire par différentes expressions en français, mais la plus universelle est probablement le « oh ! ».

ay-exclamation

Par exemple, on dira : “¡Ay, qué pena que no haya podido venir María!” (Oh! Quel dommage que María n’ait pas pu venir). Ou alors, «¡Ay! Se me han olividado las llaves.” (Oh, j’ai oublié mes clés.)

Tu vois, les deux mots sont facilement différenciables. Reste à ne pas les confondre avec un troisième, à l’orthographe très différente et au sens spatial : « ahí ».
 

“Ahí” : indique le lieu

 

Ce mot est très différent. Avec son « H » pris en sandwich entre le « A » et le « I », et l’accent final qui en fait un mot de deux syllabes (contrairement aux deux autres qui sont des monosyllables).Pourtant, il pose souci aux débutants en espagnol, qui le confondent avec les autres à cause de sa prononciation très similaire.

ahi-la-bas-lieu
 

« Ahí », c’est un adverbe de lieu, qui veut dire «  ». Il rentre dans la même catégorie que « aquí » (ici) ou « allí »(là bas). Il est utilisé pour exprimer une distance moyenne par rapport à une personne ou à une chose. Il permet de situer dans l’espace, de déterminer l’endroit où se trouve quelqu’un ou quelque chose.

Par exemple : “Está de viaje a España: ahí va a mejorar su español”. (Il est en voyage en Espagne. Là-bas, il va améliorer son espagnol.). Ou encore: “Mi libro está ahí” (Mon livre est là-bas).

 

Un moyen mnémotechnique pour ne plus confondre.

 

Si tu as toujours du mal à faire la différence entre hay ahí et ay et qu’ils se mélangent encore un peu dans ton esprit, rien de tel que de mettre les mots en contexte. Je te propose donc un petit dialogue tout simple, qui reprend les trois mots. Comme ça, en cas de doute, il te suffira de le relire pour retrouver le sens ou l’orthographe de chacun des termes.

 

– Carmen, ¿Hay libros para estudiar español en tu biblioteca?
– Sí, hay. ¡Ay, no ! ¡Los dejé prestados a Pablo. Están ahí, en su casa.

(- Carmen, il y a des livres pour apprendre l’espagnol dans ta bibliothèque ?- Oui, il y en a. Oh, non! Je les ai prêté à Pablo. Ils sont là-bas, chez lui.)

Tu y vois plus clair, maintenant ?

Une dernière astuce !

L’un des trucs les plus efficaces pour différencier ces trois sens est de se concentrer sur le « h ». Selon qu’il est présent ou pas, et selon sa place dans le mot le cas échéant, il est facile de ne plus se tromper.

Tu ne confondras plus jamais « hay », « ahí » et « ay ».

Pour être certain de ne plus te tromper, je te laisse tester tes connaissances avec un petit exercice que j’ai préparé rien que pour toi !

N’hésite pas à le faire autant de fois que nécessaire, et à chercher le sens mots que tu ne connais pas. Tu peux passer l’exercice en plein écran en cliquant en haut à droite.

Et voilà !

Tu ne confondras plus jamais « hay », « ahí » et « ay ». Je te laisse et te dis à très bientôt pour découvrir de nouvelles curiosités du monde hispanophone ! En attendant tu peux également progresser en espagnol sur la page Facebook du Blog, ou sur Instagram.

Si cet article t’a plu et que tu penses qu’il peut être utile à quelqu’un d’autre, n’hésite pas à le liker 👍 , et à le partager sans modération ! 🙏 😘

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Professeur agrégée d'espagnol, je partage ici des ressources utiles, pratiques et ludiques pour apprendre l’espagnol, améliorer votre niveau, et découvrir les cultures et curiosités hispanophones. !

8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *