diphtongue-affaiblissement
Apprendre les bases,  Conjugaison,  Grammaire

Les verbes à diphtongue et à affaiblissement au présent de l’indicatif: explications simples pour s’y retrouver facilement

Ah ! les verbes irréguliers… Quelle que soit la langue que l’on étudie, ce grand mot suscite bien des peurs. Pire, parfois, même, le simple fait d’y penser démotive complètement et empêche de passer à l’action. Alors, s ion y rajoute des mots compliqués, tels que les verbes à diphtongue et à  affaiblissement », autant dire que c’est complètement rebutant !

Et pourtant, avec la bonne méthodologie, c’est loin d’être aussi compliqué et rébarbatif qu’il n’y parait!

Le secret ?

Classer et organiser ces fameux verbes irréguliers par catégories. Créer pour chaque type d’irrégularité un modèle, que l’on maitrise bien. Ensuite, il suffit de savoir à quel modèle correspond le verbe que l’on souhaite utiliser.

Une autre astuce infaillible pour les mémoriser et ne plus jamais les oublier ?

Il faut les apprendre progressivement. Et pratiquer beaucoup avant de continuer, sans essayer de tout mémoriser d’un seul coup. C’est la fameuse méthode de la répétition espacée, dont je te parlais notamment dans mon article sur les 100 mots les plus utilisés en espagnol.

fiches-verbes-diphtongue-affaiblissement

Si tu ne sais pas par où commencer, tu es au bon endroit !

Je te propose aujourd’hui de voir ensemble les verbes à diphtongue et à affaiblissement. Pas de panique ! Derrière ces grands mots, se cachent en fait des concepts assez simples. Le tout, c’est de bien comprendre comment ils fonctionnent. Je vais t’expliquer ça tout de suite.

Mais avant tout, commençons par un petit rappel

Revoyons rapidement les verbes réguliers. Si tu ne sais pas comment ils fonctionnent, je te conseille d’aller lire d’abord les explications détaillées que je te propose dans cet article sur la conjugaison des verbes réguliers au présent de l’indicatif en espagnol.

Si tu as juste besoin d’un petit rappel pour réactiver tes connaissances, voici un petit résumé ce que tu dois retenir avant de commencer à assimiler les verbes irréguliers.

Il existe en espagnol trois groupes verbaux, que l’on reconnait à leur terminaison. Si le verbe se termine en: -AR, il appartient au premier groupe. S’il finit en -ER, il fait partie du deuxième groupe. Et ceux du troisième groupe sont ceux qui s’achèvent en -IR.

Chaque groupe a sa propre conjugaison. Dans tous les cas, on garde le radical, auquel on vient agréger les terminaisons correspondantes au groupe verbal :

HABLAR
Yo hablo
Tú hablas
Él habla
Nosotros hablamos Vosotros habláis
Ellos hablan
COMER
Yo como
Tú comes
Él come
Nosotros comemos
Vosotros coméis
Ellos comen
 VIVIR
Yo vivo
Tú vives
Él vive
Nosotros vivimos
Vosotros vivís
Ellos viven  
Modèles de conjugaison: verbes réguliers au présent de l’indicatif

Maintenant que tu as bien en tête le fonctionnement des verbes réguliers, il est temps de passer aux irréguliers!

Les verbes à changement vocalique (verbes à diphtongue et à affaiblissement)

Comme je te l’ai dit, ces irréguliers sont très nombreux au présent de l’indicatif… Nous allons donc les voir progressivement, en plusieurs fois et en les classant pour te rendre la tâche plus facile. Aujourd’hui, nous allons nous concentrer sur les verbes à changement vocalique.

voyelles-verbes-diphtongue-affaiblissement

Qu’est-ce que c’est, un verbe à changement vocalique ???

En réalité, c’est très simple. Il s’agit d’un groupe de verbes dont l’irrégularité réside dans le radical (c’est-à-dire la racine du verbe) et pas dans la terminaison.

On appelle diphtongue le changement de la dernière voyelle du radical en deux autres voyelles, à certains temps et certaines personnes. Ce changement ne se produit que si cette voyelle du radical est celle qui porte l’accent tonique. Autrement dit, lorsque le verbe diphtongue, la voyelle forte se transforme comme suit :

  • E- > IE-
  • O > UE
  • U > -UE.

Prenons quelques exemples pour bien comprendre le fonctionnement:

  • PENSAR: (Radical: PENS-; Terminaison: -AR)

La voyelle du radical est le « E ». Il va donc se transformer en « IE » lorsque tu vas conjuguer le verbe.

PENSAR-> YO PIENSO

Tu vois, le principe est simple !

Maintenant que tu as compris, on va prendre un autre exemple, un peu plus compliqué.

• ENTENDER: radical: ENTEND; terminaison: -ER

Pourquoi ça se complique ? Parce qu’ici, dans le radical, on a DEUX voyelles (deux fois « E »).

Comment déterminer la voyelle qui porte l’accent tonique ? Facile! C’est toujours la dernière, celle qui se rapproche le plus de la fin: Cela donnera donc :

ENTENDER-> YO ENTIENDO

A ce stade, normalement, tu es rassuré! Ce n’est effectivement pas si compliqué que ça.

Malgré tout, il reste encore quelques points à élucider : Comment savoir si un verbe diphtongue ? Est-ce la seule irrégularité qui existe au niveau de la voyelle tonique du radical ? Quand s’applique ce changement vocalique ? A quels temps ? Quelles personnes?

Allons-y progressivement…

Pour les verbes en –ar et -er

Pour les verbes de ces deux groupes, il n’y a que DEUX changements possible :

Soit la voyelle tonique est un « E », et elle se transformera en « IE ». Soit la voyelle tonique est un « O »  ou un « U », et elle se modifiera en UE

Sauf exceptions, les autres changements ne sont pas possibles.

Par exemple, le verbe cerrar se conjugara yo cierro… ou le verbe mover donnera yo muevo… On peut aussi citer l’exemple du verbe jugar, qui se déclinera en yo juego…

D’autres questions que tu dois te poser

Il reste malgré tout quelques points à préciser.

Puis-je savoir si un verbe diphtongue en observant son infinitif ?

Malheureusement, la réponse est non. Rien n’indique, ni au niveau de la structure, ni au niveau de la prononciation, si un verbe diphtongue. La seule solution est de lister les verbes au fur et à mesure que tu les rencontres. Je te conseille de faire des petites fiches au fur et à mesure, modèle par modèle.

Par exemple: « Hablar » sera à ajouter à la catégorie « verbes réguliers ». En revanche, « Contar » viendra compléter la liste des verbe à diphtongue ( dans la sous-catégorie O>UE)

Pour t’aider à commencer à apprendre ces verbes, je te mets une liste de certains verbes qui diphtonguent, ainsi que de leur traduction. Mais souviens-toi  : pour les apprendre, vas-y progressivement !

liste-verbes-diphtongue-affaiblissement
acordarsese souvenirencontrarrencontrer, trouver
acostarsese coucherentendercomprendre
aprobarapprouver, réussirgobernargouverner
atender as’occuper dejugarjouer
avergonzarfaire hontemostrarmontrer
calentarréchauffermoverbouger
cerrarfermerpensarpenser
comenzarcommencerperderperdre
comprobarvérifierpoderpouvoir
confesaravouerrogarprier (demander de)
conmoverémouvoirquerervouloir, aimer
contarcompter, raconterrecordarse souvenir
costarcoûtersentarasseoir
defenderdéfendresoñarrêver
despertar(se) réveillertemblartrembler
doleravoir mal, faire malvolarvoler
empezarcommencervolverrevenir

Autre interrogation : cette diphtongue se produit-elle à toutes les personnes ?

Eh bien là encore, la réponse est non. Elle s’effectue à toutes les personnes, excepté nosotros y vosotros.

C’est un point fondamental : le radical des personnes nosotros et vosotros ne change pas. Ainsi, tu diras « yo cuento una historia a mis hijos » (je raconte une histoire à mes enfants), mais « nosostros contamos una historia » (nous racontons une histoire).

Voici deux exemples de verbes conjugués en entier :

 CONTAR (o>ue)ATRAVESAR (e>ie)
YOCuentoAtravieso
CuentasAtraviesas
ÉL ELLE USTEDCuentaAtraviesa
NOSOTROS /ASContamosAtravesamos
VOSOTROS /ASContáisAtravesáis
ELLOS ELLAS USTEDESCuentanAtraviesan

Comme vous pouvez le voir, la diphtongue se produit à toutes les personnes excepté nosotros et vosotros.

Bon finalement, c’est assez simple. Pourtant, il ne faut pas oublier la dernière catégorie.

Et les verbes en -IR, alors?

Les verbes du troisième groupe sont souvent un peu particuliers. Si les verbes des autres groupes ont deux changements possibles, (la voyelle tonique s’ouvre en ei ou en ue), ceux du troisième groupe en ont un de plus.

Et petit piège supplémentaire, ce n’est pas une diphtongue (= une voyelle se transforme en deux voyelles) mais un affaiblissement.

Un affaiblissement ? De quoi s’agit-il ?

C’est aussi un changement au niveau de la voyelle tonique, mais au lieu de se transformer en deux syllabes, elle change simplement. Le –E devient un –I. On appelle ça affaiblissement car le changement de voyelle demande mois de force à l’ouverture de la bouche. En effet, quand on passe du E ou I, la bouche est légèrement plus fermée.

Comme pour les diphtongues, il n’y a pas vraiment de règle pour reconnaître ces verbes à affaiblissement, sauf le fait qu’ils font tous partie du troisième groupe. (Mais attention : tous les verbes du troisième groupe ne s’affaiblissent pas, ni même ne diphtonguent pas.)

Quand ils s’affaiblissent ou diphtonguent au présent, les verbes de ce groupe en – IR le font aux mêmes personnes que ceux des autres groupes. Ainsi, la modification de voyelle s’applique à toutes les personnes sauf nosotros et vosotros.

Astuce mnémotechnique

Bien que ce groupe de verbes semble être plus compliqué que les autres, en réalité ce n’est pas le cas. En effet, chaque fois qu’un verbe en IR a un– «E» comme voyelle tonique, cela signifie que le verbe est IRRÉGULIER (et le «E» change à coup sûr)

Par exemple

CORREGIR

PEDIR

SERVIR

SENTIR

REÍR

La question à se poser, c’est en quoi se transforme ce “E”?

Et là aussi, je te donne un truc infaillible pour savoir si le verbe est à diphtongue ou à affaiblissement

Il faut observer ce qu’il y a entre le “E” et la terminaison “IR”:

CORREGIR

PEDIR

SERVIR

SENTIR

REÍR (ici, c’est un piège, il n’y a rien entre le “E” et la terminaison

  1. Si entre le “E” et la terminaison “IR” il y a  NT o R: alors le verbe diphtongue (E> IE)

SENTIR- YO SIENTO

PREFERIR- YO PREFIERO

  1. Si entre le “E” et la terminaison “IR” il y a n’importe quelle autre consonne, ou alors rien du tout (comme dans reír) :alors, le verbe s’affaiblit (E>I)

PEDIR- PIDO

REÍR- RÍO

SERVIR- SIRVO

Pour résumer les verbes à diphtongue et à affaiblissement

Que ce soit pour la diphtongue ou l’affaiblissement, l’irrégularité se produit dans le radical, et pas sur la terminaison. Il s’applique à toutes les personnes, sauf nosotros et vosostros.

Si tu souhaites pratiquer, je t’ai préparé un exercice pour t’entraîner !

N’hésitez pas à le faire plusieurs fois, et à bien noter les différents verbes sur des fiches par catégories, comme je te le conseillais en début d’article. Je te conseille également de chercher le sens des verbes et mots que tu ne connaissais pas (même si l’exercice peut être fait sans en comprendre le sens, c’est mieux quand même de savoir ce que l’on dit ). Tous les verbes sont à diphtongue ou à affaiblissement 😊

Tu peux passer l’exercice en plein écran en cliquant en haut à droite. Dernière chose: n’oublie pas les accents! Tu peux soit faire des copier/coller ceux-ci, soit utiliser les raccourcis que je te propose dans la consigne de l’exercice, á é í ó ú, soit télécharger lexibar spanish.

Et voilà!

Les verbes à diphtongue et à affaiblissement au présent de l’indicatif en espagnol n’ont plus aucun secret pour toi. Je te laisse et te dis à très bientôt pour découvrir de nouvelles curiosités du monde hispanophone ! En attendant tu peux également progresser en espagnol sur la page Facebook du Blog, ou sur Instagram.

Si cet article t’a plu et que tu penses qu’il peut être utile à quelqu’un d’autre, n’hésite pas à le liker 👍 , et à le partager sans modération ! 🙏 😘

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Professeur agrégée d'espagnol, je partage ici des ressources utiles, pratiques et ludiques pour apprendre l’espagnol, améliorer votre niveau, et découvrir les cultures et curiosités hispanophones. !

7 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *