présent-subjonctif-construction
Apprendre les bases,  Conjugaison

Le subjonctif présent en espagnol: méthode claire et efficace pour le construire facilement

Ah, le subjonctif … Ce mode fait souvent peur quand on débute dans l’apprentissage de l’espagnol. Surtout quand on est francophone : en effet, à certaines personnes, en français, les formes de l’indicatif et du subjonctif sont similaires. Du coup, on a parfois du mal à distinguer ces deux modes. Et puis, même quand on y parvient, on se rend vite compte que les usages diffèrent entre le français et l’espagnol. Soyons honnêtes, la seule perspective de se pencher sur un tel « monument » de la conjugaison espagnole est effrayante en tant que telle. Parfois même, cela rebute. En réalité, pour beaucoup d’entre nous, le subjonctif présent en espagnol semble constituer une montagne presque infranchissable.

Pourtant, en réalité, ce n’est pas si difficile !

Si tu es un lecteur assidu de ce Blog, tu dois me voir venir. Comme d’habitude, il y a un secret pour parvenir à assimiler ce mode. Il faut appliquer une bonne méthode, qui envisage les concepts étape par étape, et dans le bon ordre.

Aujourd’hui, je te propose de voir ensemble la formation du subjonctif présent en espagnol. Nous verrons ses usages dans un prochain article.

subjonctif-présent-espagnol-simple

Les bases indispensables pour construire le subjonctif présent en espagnol.

La première chose à savoir, c’est que le subjonctif présent se construit à partir du présent de l’indicatif. Ça tombe bien, nous avons déjà fait un point complet sur ce temps : nous avons abordé la formation des verbes réguliers, les verbes à diphtongue et à affaiblissement, et aussi les autres irréguliers. Tu peux aussi réviser tout ça de manière ludique en chanson ici

C’est bon ? Tu as tout bien en tête ? Alors tu as tous le éléments nécessaire pour bien comprendre  la formation du subjonctif présent en espagnol. C’est parti !  

Commençons par les verbes réguliers

Tu vas voir, c’est vraiment très simple ! Pour former le présent du subjonctif, il suffit de suivre les 2 étapes suivantes :

1-Prendre la première personne de l’indicatif présent, et enlever O final. Par exemple, pour le verbe Hablar, on prend hablo, et on enlève le –O, ce qui nous donne Habl-.

2-Inverser les terminaisons par rapport au présent de l’indicatif. Ainsi, les verbes en –AR, dont la voyelle forte au présent de l’indicatif est le –A, se retrouveront au subjonctif avec les terminaisons en E des verbes en ER à l’indicatif. Et inversement pour les verbes en ER/IR, qui auront une terminaison en –A au subjonctif

Cela peut paraitre compliqué formulé comme ça, mais je pense que ce petit schéma te permettra de bien comprendre :

C’est bon ? Si tu es toujours un peu perdu, il te suffira d’apprendre le tableau suivant, qui récapitule la construction de chacun des trois groupes verbaux.

subjonctif-présent-espagnol-reguliers
VERBES en -AR terminaisons du subjonctif présent exemple : hablar
yo-ehable
-eshables
él, ella-ehable
nosotros/as-emoshablemos
vosotros/as-éishabléis
ellos, ellas-enhablen
VERBES en -ER et -IR terminaisons du subjonctif présent exemple : comer
exemple : vivir
yo-acoma
viva
-ascomas
vivas
él, ella-acoma
viva
nosotros/as-amoscomamos
vivamos
vosotros/as-áiscomáis
viváis
ellos, ellas-ancoman
vivan

Facile, non?
Mais qu’en est-il des irréguliers ?

Eh bien, là encore, si tu maitrises le présent de l’indicatif, la construction du subjonctif présent va te paraitre un jeu d’enfant.

Nous allons reprendre ensemble le fonctionnement de ce temps, en récapitulant une par une chacune des irrégularités. Tu vas voir, si on les classe par catégories, c’est facile de mémoriser la construction de ce temps.

Commençons par les verbes à diphtongue.

Tu te souviens ? il s’agit de verbes dont le O, E ou le U (dans le radical) se transforment en UE ou en IE à toutes les personnes, sauf la première et la deuxième du pluriel.

Eh bien, au subjonctif présent, la diphtongue se produit aussi, exactement de la même manière et aux mêmes personnes qu’à l’indicatif présent.

Voici un exemple de chaque modèle au présent du subjonctif :

 MODELE E>IE (exemple PENSAR)MODELE O>UE (exemple CONTAR)MODELE U>UE (exemple JUGAR)
Que yo…PienseCuenteJuega
Que tuPiensesCuentesJuegas
Que él / ellaPienseCuenteJuega
Que nosotros/asPensemosContemosJuguemos
Que vosostros/asPenséisContéisJuguéis
Que ellos/asPiensenCuentenJueguen

Et concernant les verbes qui changent le –E en –I ?

Tu sais, ces verbes dits à « affaiblissement » ? Ceux dont la voyelle forte au radical, se transforme en voyelle plus faible lorsqu’on les conjugue au présent de l’indicatif?

subjonctif-présent-espagnol-irreguliers

Eh bien, là aussi, cette irrégularité se maintient au subjonctif. Mais attention, il y a une différence avec l’indicatif ! Au subjonctif, l’affaiblissement se fait à TOUTES les personnes.

Voici l’exemple du verbe PEDIR  :

 MODELE E>I (exemple PEDIR)
Que yo…Pida
Que tuPidas
Que él / ellaPida
Que nosotros/asPidamos
Que vosostros/asPidáis
Que ellos/asPidan

Les verbes qui cumulent les deux irrégularités.

Tu te rappelles ? Certains verbes diphtonguent, et s’affaiblissent également. Eh bien, devine quoi ?

Eh oui ! Ils cumulent les irrégularités au subjonctif. Si on schématise, on voit la diphtongue aux personnes habituelles, et l’affaiblissement, lui, apparaitra aux deux premières personnes du pluriel (nous et vous), ce qui n’était pas les cas au présent.

Voici des exemples de verbes conjugués au subjonctif présent :

 SENTIRDORMIRMODELE U>UE (exemple JUGAR)
Que yo…sientaDuermaJuega
Que tusientasCuentesJuegas
Que él / ellasientaCuenteJuega
Que nosotros/assintamosContemosJuguemos
Que vosostros/assintáisContéisJuguéis
Que ellos/assientanCuentenJueguen

Pour l’instant, c’est assez logique, non ? Continuons.

Les verbes en -ZCO et -GO

Je parle ici es terminaisons au présent de l’indicatif.  Cela concerne donc les verbes dont le radical est en -acer -ecer -ocer -ucir, qui ont leur première personne en -ZCO au présent de l’indicatif. Et également les verbes en -GO au présent de l’indicatif (par exemple tener, hacer, decir, poner,…)

Ces verbes ne sont pas vraiment irréguliers si tu suis la règle telle que je te l’ai énoncée ci-dessus.  Au présent, ils ne sont irréguliers qu’à la première personne à l’indicatif, mais au subjonctif, ils conservent l’irrégularité à toutes les personnes au subjonctif.

Voyons un exemple de chacun de ces verbes

 CONOCERDECIR
que yo…conozcaDiga
Que tuconozcasDigas
Que él / ellaconozcaDiga
Que nosotros/asconozcamosDigamos
Que vosostros/asconozcáisDigáis
Que ellos/asconozcanDigan

Les verbes en -UIR

Pour ces verbes-là, il nous faut avant tout rappeler une règle valable pour tous les temps.

Si trois voyelles se suivent et qu’il y a un « I » sans accent au milieu, ce  « I » se transforme en Y. Ainsi, les terminaisons -UIO et -UIA qui deviennent -UYO et -UYA.

Par exemple, le verbe « destruir » s’écrira « destruyo » au présent de l’indicatif et « destruya » au subjonctif. Si on conjugue le verbe complet, cela donne =destruya, destruyas, destruya, destruyamos, destruyáis, destruyan.

Les verbes complètement irréguliers

Et voilà ! On arrive presque au bout de nos peines. Il ne nous reste qu’à aborder une seule catégorie, celles des verbes complètement irréguliers. Ce dernier point regroupe en réalité les verbes qui ne rentrent dans aucune « catégorie » précédemment évoquées.

Les irréguliers non classés.

Ser.Estar.Dar.Ir.Tener.Haber.Saber.Caber
 Sea  Seas  Sea  Seamos  Seáis  Sean Esté  Estés  Esté Estemos  Estéis  Estén Dé  Des  Dé  Demos  Deis  Den Vaya  Vayas  Vaya Vayamos  Vayáis  Vayan Tenga  Tengas  Tenga Tengamos  Tengáis  Tengan Haya  Hayas  Haya Hayamos  Hayáis  Hayan Sepa  Sepas  Sepa Sepamos  Sepáis  SepanQuepa Quepas Quepa Quepamos Quepáis Quepan

Bravo !

Tu es arrivé au bout de la règle de construction du subjonctif présent, que ce soit pour les verbes réguliers ou les verbes irréguliers. Pour fixer les connaissances, je te propose de pratiquer en faisant un exercice. N’hésite pas à le faire plusieurs fois, jusqu’à ce que ce soit devenu très intuitif (et ne plus avoir besoin de regarder les indices).

Je te conseille également de chercher le sens des verbes que tu ne connais pas. Tu peux passer l’exercice en plein écran en cliquant en haut à droite de l’exercice. Dernière chose: n’oublie pas les accents! Tu peux soit copier/coller ceux ci : á é í ó ú, soit télécharger lexibar spanish.

Et voilà! Le subjonctif présent en espagnol, c’est finalement plus simple que ce que tu imaginais, non?

N’hésite pas à te faire des petites fiches, et à intégrer les connaissances le plus progressivement possible. Je te laisse m’écrire tes questions et impressions en commentaires.⤵. Tu peux également retrouver d’autres contenus sur la page Facebook du Blog, ou sur Instagram.

Si cet article t’a plu et que tu penses qu’il peut être utile à quelqu’un d’autre, n’hésite pas à le liker 👍 , et à le partager sans modération ! 🙏 😘

Et on se retrouve très prochainement à la découverte d’autres curiosités du monde hispanophone.

Si vous avez aimé cet article, n'hésitez pas à le partager :)
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Professeur agrégée d'espagnol, je partage ici des ressources utiles, pratiques et ludiques pour apprendre l’espagnol, améliorer votre niveau, et découvrir les cultures et curiosités hispanophones. !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *